Prévenir les maladies par l'activité physique : De l'enfance au 4ème âge?

Quand ? Le 16-12-2016,
de 17:00 à 18:45
Où ? Auditorium / Bibliothèque NUCERA 2 Place Yves Klein 06300 Nice
S'adresser à
Téléphone 04 92 29 65 20
Participants Mme Pascale Duché, Professeur, Université Blaise-Pascal-Clermont-Ferrand II -
M. Serge COLSON, Professeur, Faculté des Sciences du Sport, Université Côte d’Azur (UCA) -
Mme Fabienne d’ARRIPE-LONGUEVILLE, Professeur, Faculté des Sciences du Sport, Université Côte d’Azur (UCA) -
M. Jean Marie GARBARINO, Maître de Conférences, Faculté des Sciences du Sport, Université Côte d’Azur (UCA) -
Mme Anne VUILLEMIN, Professeur, Faculté des Sciences du Sport, Université Côte d’Azur (UCA) -
M. Frédéric CHORIN, Directeur scientifique Plateforme Fragilité, CHU de Cimiez de Nice -
Mme Elodie LOPEZ, EPGV -
M. Christian ROUX, Professeur, CHU de Nice.
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Prévenir les maladies par l'activité physique : de l'enfance au 4ème âge ?

Vendredi 16 décembre 2016 de 17 :00 – 18 :45

Conférence présentée par le Professeur Pascale Duché, Université Blaise-Pascal-Clermont-Ferrand II

Laboratoire des Adaptations Métaboliques à l'Exercice en conditions Physiologiques et Pathologiques (AME2P, EA 3533)

 

Personne aujourd'hui ne s'opposerait à l'affirmation selon laquelle "pratiquer une activité physique, c'est bon pour la santé". Alors pourquoi seulement 1 jeune sur 3 et 1 adulte sur 2 atteignent le niveau d'activité physique recommandé pour une bonne santé (60 minutes et 30 minutes par jour respectivement)?
Les effets d'un mode de vie actif, augmentant l'activité physique et limitant la sédentarité,  sont bénéfiques tant pour prévenir l'apparition des maladies chroniques que pour préserver le capital santé. L'activité physique doit être considérée de façon holistique et  envisagée comme un comportement qui représente plus qu'une dépense énergétique. En effet, une pratique d'activité physique adaptée permet d'améliorer d'autres comportements associés tels que la nutrition,  le sommeil,  les addictions.
Si l'activité physique est bénéfique pour la santé, son action préventive à tous les âges de la vie est une question essentielle. Pour que son action préventive soit efficace tout au long de la vie, elle doit respecter certaines modalités dépendantes de l'âge et être pérennisée au fil des ans.  L'activité physique est spontanée chez l'enfant et se réduit au cours du développement pour laisser la place aux comportements sédentaires. La question de la stabilité de l'activité physique et de la sédentarité en tant que comportement de l'enfance au 4ème âge est majeure. 

 

La Faculté des Sciences du Sport et le laboratoire LAMHESS organisent cette année un cycle de 2 conférences scientifiques Grand Public les 15 et 16 décembre 2016 de 17h à 18h45 à l’auditorium de la bibliothèque Louis NUCERA à Nice.

Les conférences aborderont les thèmes en lien avec l'Activité Physique pour la Santé et la prescription de l'activité physique et s'appuieront sur l'intervention d'experts reconnus nationalement et d'universitaires du Laboratoire LAMHESS (EA 6312) développant des travaux de recherche sur l'Activité Physique et la Santé.

Chaque conférence sera suivie d’une table ronde composée d’enseignants-chercheurs, de médecins et de professionnels spécialisés dans le développement et la promotion de la pratique d’activités physiques à des fins de santé.

Plus d'information sur cet événement…