Projet 8 : Histoire de la médecine préventive

Porteurs de projet

  • François BERTRAND (PR, médecine générale, Faculté de médecine)

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

  • CERDACFF ;
  • ERMES ;
  • Département "Ethique, philosophie et sciences humaines" de la faculté de médecine
  • Département de Santé publique, Axe interdisciplinaire Santé, cancer, vieillissement

Partenaires

Rubrique vide.

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) : 11

  • François BERTRAND (PR, médecine générale, Faculté de médecine),
  • Karine DEHARBE (MCF, histoire du droit), ERMES
  • Jean-Raphaël DEMARCHI (MCF, droit), CERDP
  • Anthony FORNÈS (philosophie, doctorant), CRHI
  • Dominique GRIMAUD (PR d’anesthésie, président de l’Espace Ethique Azuréen, Faculté de médecine),
  • Stéphanie MACCAGNAN (MCF, histoire du droit), ERMES
  • Pierre-Yves QUIVIGER (PR, philosophie), CRHI
  • Thierry MARTIN (PR, philosophie, Besançon, Logiques de l’agir),
  • Baptiste MORIZOT (MCF, philosophie, AMU, CERPEC),
  • Pascal STACCINI (PR santé publique, Faculté de médecine),
  • Christian VALLAR (PR, droit public), CERDACFF

Objectifs

Étudier la médecine aux XVIIème et XVIIIème comme période de transition précédent l’émergence d’une médecine scientifique, afin de mettre en lumière la naissance de la médecine préventive, marquée par un changement de cible pour ses bénéficiaires : de l’individu à la collectivité.

Financements externes (ANR, Région, Europe...)

Rubrique vide.

Manifestations scientifiques

Rubrique vide.