Projet 2 : Artefacts, coordination et communautés numériques

Porteurs de projet

  • Lise Arena (GREDEG et Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est) (GREDEG) ;
  • Alain Giboin (I3S)

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

  • INRIA Sophia Antipolis,
  • Télécom ParisTech (convention MSHS/ TélécomParisTech en cours de signatures)

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) : 34

  • Lise Arena, MCF Gestion, GREDEG
  • Nicolas Auray, PR Sociologie, GREDEG
  • Manuel Boutet, MCF Sociologie, GREDEG
  • Bernard Conein, PR Sociologie, GREDEG
  • Alexandre Coutte, Post-doctorant, LAPCOS
  • Bruno de Cara, MCF Psychologie du développement cognitif, LAPCOS
  • Ali Douai, MCF Sc. Economiques, GREDEG
  • Laura Draetta, MCF Sociologie, Télécom ParisTech,
  • Catherine Félix, Doctorante sociologie, GREDEG
  • Isabelle Feroni, MCF Sociologie, SESSTIM-INSERM,
  • Agnès Festré, PR Sc. Economiques, GREDEG
  • Fabien Gandon, DR Inria, Informatique, Wimmics, I3S
  • Pierre Garrouste, PR. Sc. Economiques, GREDEG
  • Alain Giboin, CR Inria, Psychologie, Ergonomie, Wimmics, I3S
  • Eric Guerci, MCF Sc. Economiques, GREDEG
  • Samy Guesmi, MCF Gestion, GREDEG
  • Arnaud Halloy, MCF Anthropologie, LAPCOS
  • Galina Iakimova, MCF Psychologie cognitive/ Neuropsychologie, LAPCOS
  • Emmanuel Kessous, PR Sociologie, GREDEG
  • Christian Licoppe, PR Sociologie, Télécom ParisTech,
  • Luigi Liquori, DR informatique, INRIA,
  • Isabelle Milhabet, PR Psychologie sociale de la santé, LAPCOS
  • Alexandre Monnin, Starting Research Position INRIA (équivalent CR), Philosophie, Wimmics, I3S
  • Nathalie Oriol, MCF Gestion, GREDEG
  • Nathalie Pantaleon, MCF Psychologie Sociale, LAPCOS
  • Aura Parmentier, MCF Gestion, GREDEG
  • Daniel Priolo, MCF Psychologie sociale, LAPCOS
  • Marc Relieu, Enseignant-Chercheur, Sociologie, Télécom ParisTech,
  • Evelyne Rouby, MCF Gestion, GREDEG
  • Alexandra Rufini, MCF Sc. Economiques, GREDEG
  • Bernard Senach, CR informatique, INRIA,
  • Andrea Soubelet, MCF Psychologie cognitive et du développement, LAPCOS
  • Catherine Thomas, PR Gestion, GREDEG
  • Pierre Thérouanne, MCF Psychologie, Ergonomie, LAPCOS

Objectifs

Le projet « Artefacts, coordination et communautés numériques » est présenté sur la page Web: http://mshs.unice.fr/?page_id=1098

L’interdisciplinarité du projet « artefacts, coordination et communautés numériques » est orientée SHS/ STIC. Au-delà des disciplines (gestion, sociologie, psychologie, économie) et des laboratoires (GREDEG, LAPCOS) en SHS déjà intégrés à la MSHS de Nice, le dialogue se construit avec l’ingénierie, l’informatique et l’ergonomie (wimmics (INRIA-I3S) et Télécom ParisTech). Ce projet multi-sites (Nice, Sophia-Antipolis et Paris) s’intéresse particulièrement aux transformations induites par la numérisation de la société. D’une part, la finalité du projet est de mieux comprendre la conception des artefacts numériques et physiques comme support à la coordination sociale et aux activités collaboratives au sein de contextes à la fois organisationnels et communautaires. En particulier, il s’agit d’analyser la manière dont les propriétés sociales et physiques d’un artefact sont mobilisées par un usager pour réaliser ses activités (seul ou en collaboration avec d’autres usagers) et la façon dont l’usager adapte son comportement aux ressources détectées dans l’artefact. Dans ce cadre, le domaine de la santé fait notamment l’objet de différentes études par les membres du projet. D’autre part, l’objectif est de mieux comprendre les rapports entre production et consommation induites par le numérique. En particulier, il s’agit d’étudier les différentes modalités de la consommation collaborative, ses tensions et ses hybridations dans un contexte économique particulier (crise durable, perte de pouvoir d’achats).      

Ce projet s’articule autour d’objets de recherche appliqués au monde industriel, aux acteurs socio-économiques et aux nouvelles formes d’organisation tout en combinant essentiellement deux méthodes d’analyse : une approche conception des usages (analyse des comportements d’usages pour contribuer à la conception d’artefacts numériques et d’activités collaboratives) et des approches descriptives qualitatives (études anthropologiques, ethnographiques, analyse vidéos et études de cas pour une meilleure compréhension des interactions home-machine et sociales ainsi que des rapports entre production et consommation).

Financements externes (ANR, Région, Europe...)

Rubrique vide.

Manifestations scientifiques

cf. page web : http://mshs.unice.fr/?page_id=1098.

  • Cycle de séminaires internes Axe 2 MSHS Sud-Est
  • 6 février 2015: Séminaire invité, Pr. François-Xavier de Vaujany (Université Paris Dauphine, DRM): “The post-Macy paradox: How a search for heaven led to hell in information management and organizing »
  • 17 mars 2015 : Journée d’études sur les applications au terrain de la santé : Séminaire invité, Pr. Alison Pilnick (University of Nottingham) : «Showing others how to see: the use of Video Interaction Guidance as an intervention in healthcare » ; Table ronde (Marc Relieu, Catherine Félix et Sara Keel (Université de Bâle)).
  • 23 mars 2015 : Journée d’études « Société de la connaissance, biens communs et économie collaborative : Où en sommes-nous ? »
  • 7 avril 2015 : Journée d’études « Acceptabilité des dispositifs numériques : Une approche interdisciplinaire »
  • 12 juin 2015 (en collaboration avec l’axe 4 de la MSHS et avec le GREDEG): Séminaire invité, Pr. Fabian Muniesa (Centre de Sociologie de l’innovation, Mines ParisTech) : « Eléments pour une enquête sociale sur la capitalisation »
  • 29 juin – 3 juillet 2015 : Participation au comité de pilotage du workshop « L’ingénierie des ontologies au regard de la sociologie et des psychologies » (co-organisé par Xavier Aimé (INSERM) et Alexandre Monnin (INRIA-I3S) et proposé aux 26èmes journées francophones d’ingénierie des connaissances : « vers le traitement de la masse de données disponibles sur le web »
  • 8 septembre 2015 : Journée d’études « émancipation et nouvelles formes d’exploitation dans la société de la connaissance », invités : Y. Moulier-Boutang et P. Cingolani
  • 2 octobre 2015 : Séminaire invité (en collab. avec l’axe 4 de la MSHS et le GREDEG) : Pr. Isabelle Huault (DRM, Paris-Dauphine) et Pr. Hélène Rainelli-Weiss (Large, EM Strasbourg) : « Business as usual in financial markets ? The creation of incommensurables as institutional maintenance work »