Projet 2 : Inégalités, mobilités et discriminations dans le cadre scolaire

Porteurs de projet

  • Valérie ERLICH (URMIS) ;
  • Michael FARTOUKH (BCL)

Laboratoires et/ou équipes UNS concernés

Partenaires

  • ESPE de Nice
  • Observatoire international de la violence à l'école
  • Réseau de recherche international sur Education et Diversité (RIED)
  • GIS CAPEF (Centre d'Analyse des Processus en Education et Formation)

Personnes réellement impliquées (effectif global + détail nom, statut, laboratoire) : 10

  • Catherine BLAYA, URMIS
  • Géraldine BOZEC, URMIS
  • Valérie ERLICH, URMIS
  • Michael FARTOUKH, BCL
  • Rania HANAFI,
  • Swanie POTOT, URMIS
  • Jean-Luc PRIMON, URMIS
  • Emilie SOUYRI, LIRCES
  • Stéphane ZEPHIR, chercheur associé, URMIS
  • Jean-Pierre ZIROTTI, LAPCOS

Objectifs

Ce projet propose d’aborder la problématique des inégalités, des discriminations et des mobilités dans le cadre scolaire, aussi bien en France qu’à l’étranger. Cette problématique touche des phénomènes transversaux qui recoupent différentes recherches menées au sein des équipes impliquées. Elle donnera lieu à des questionnements interdisciplinaires axés autour de trois thématiques :

- les inégalités d’éducation selon l’« origine migratoire » : elles concernent aussi bien l’analyse des politiques publiques scolaires, que celle des pratiques pédagogiques, des fonctionnements des établissements scolaires ou encore de la question du « vivre ensemble » ou de la mixité (sociale, sexuelle, ethnique).  

- Les discriminations et l’ethnicisation des interactions, relations et rapports sociaux : il s’agit ici de porter une attention spécifique aux formes de résistance quotidienne des populations scolarisées en situation minoritaire, aux processus discriminatoires à l’œuvre au sein de l’institution éducative et aux stratégies des élèves confrontés à ces processus.

- Les mobilités des jeunes scolaires : tout en s’interrogeant sur les mécanismes d’internationalisation de l’enseignement supérieur, cette thématique permet de mieux appréhender les logiques migratoires, les projets de vie, les expériences de mobilité des élèves, mais aussi leurs imaginaires et les représentations de leur expérience migratoire.

Dans ce cadre, plusieurs actions sont en train d’être mises en œuvre :

  • Organisation d’une journée d’étude Education et diversité les 17 et 18 décembre 2014 à la MSHS Sud-Est (UNS)
  • Co-organisation et participation aux Premières Rencontres du Réseau de recherche international sur Education et Diversité, Marseille, ESPE, 20-22 octobre 2014

Financements externes (ANR, Région, Europe...)

  • Financement Université Paris Lumières : Programme MIGRITI (Subjectivités et rapports aux institutions de socialisation dans l’immigration et l’itinérance : la participation socio-scolaire des enfants

Manifestations scientifiques

- Premières Rencontres du Réseau de recherche international sur Education et Diversité (RIED), Diversité / Education et formation : Enjeux, pratiques et perspectives dans différents pays, 20-22 octobre 2014, Marseille