Le dispositif EAP : Qu'est ce que c'est ?

Le dispositif "Emploi d'Avenir Professeur" aide à l’insertion professionnelle dans les métiers du professorat. Les EAP pourront bénéficier de l’offre de formation de l'ÉSPÉ de Nice.
Le dispositif EAP : Qu'est ce que c'est ?

Dispositif EAP

Le dispositif "Emplois d'Avenir Professeur"

 

Le dispositif "Emplois d’Avenir Professeur" (EAP) est un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle dans les métiers du professorat et un pilier important de la réforme de la formation initiale des enseignants. Il vise à permettre à davantage d’étudiants d’origine modeste de s’orienter vers les métiers de l’enseignement en leur proposant un parcours professionnalisant et en les accompagnant financièrement.


En élevant le niveau de recrutement des enseignants à bac + 5, la réforme de la masterisation a détourné de ces carrières les étudiants issus des milieux les moins favorisés. Or l’adéquation entre la composition sociologique du corps enseignant et la physionomie de l’ensemble de la société française a toujours été une clé de la réussite de notre système scolaire. Il s’agit donc, avec les EAP, d’encourager les vocations chez des jeunes qui n’auraient sans cela peut-être jamais envisagé des études aussi longues et de redonner au métier d’enseignant un rôle majeur de promotion sociale et républicaine.
Le dispositif "emplois d’avenir professeur" contribue également à répondre aux besoins de recrutement à venir et à renforcer l’attractivité de certaines filières ou de certaines académies où le nombre des candidats est insuffisant.

L’éducation nationale recrutera 18 000 emplois d’avenir professeur d’ici 2015. Près de 4 000 étudiants boursiers ont déjà rejoint ce dispositif.

 

Affiche Ministère EAP

Les emplois d’avenir professeur offrent à des étudiants boursiers se destinant à l’enseignement la possibilité d’entrer progressivement dans le métier grâce à un parcours visant le développement de leurs compétences professionnelles et l’acquisition d’une véritable expérience de terrain. Les étudiants concernés se voient ainsi confier un emploi à temps partiel au sein d’une école ou d’un établissement scolaire, sur une base moyenne de 12 heures par semaine. Cette durée peut varier au fil de l’année afin de leur permettre de suivre leur formation universitaire, de préparer et de passer leurs examens universitaires et, en fin de parcours, les concours. Ils sont, au sein de l’école ou de l’établissement scolaire, encadrés et conseillés par un tuteur qui les suivra tout au long de leur formation au métier de professeur.

Les étudiants recrutés dans le cadre d’un EAP bénéficient d’une aide leur permettant de financer la suite de leurs études. Cette aide prend la forme de nouvelles bourses de service public, dont le montant vient s’ajouter à la rémunération des heures de mission effectuées dans une école ou un établissement scolaire, et aux bourses sur critères sociaux. Les revenus mensuels d’un EAP sont ainsi de 900 euros en moyenne.

Dans le cadre de l'obtention de la licence, l'emploi d'avenir professeur pourra être pris en compte par l'université et permettre de valider des unités d'enseignement de preprofessionnalisation.

 

Qui est concerné par les EAP ?

 

Le dispositif EAP s’adresse aux étudiants :

  • boursiers de l'enseignement supérieur
  • en deuxième année de licence, en troisième année de licence ou en première année de master,
  • âgés de moins de 26 ans (ou de moins de 31 ans dans le cas d’étudiants en situation de handicap).

Sont prioritaires les étudiants qui effectuent leurs études dans une académie ou dans une discipline connaissant des besoins particuliers de recrutement, qui ont résidé au moins deux ans dans une zone urbaine sensible, dans une zone de revitalisation rurale ou dans un département d’outre-mer, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy ou à Saint-Pierre-et-Miquelon, ou qui ont effectué au moins deux années d’études secondaires dans un établissement situé dans l’une de ces zones ou dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire

 

Une formation professionnalisante au sein de l’université


Les EAP pourront bénéficier de l’offre de formation des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ÉSPÉ) et des universités. Ils pourront notamment s’inscrire aux unités d’enseignement de préprofessionnalisation dédiées à la préparation aux carrières de l’enseignement qui seront développées dans le cadre des cursus de licence. Les EAP pourront ainsi être accompagnés à la fois par l’université et par leur tuteur au sein de l’école ou de l’établissement d’accueil.

La création des emplois d’avenir professeur et des écoles supérieures du professorat et de l’éducation constitue l’un des grands axes de la réforme de la formation des enseignants. Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche travaille également à l’élaboration de nouveaux parcours de licence destinés aux étudiants souhaitant devenir enseignant. Ces nouveaux parcours leur permettront de préparer au mieux la poursuite des études vers l'une des mentions du master "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation".

 

Plus d'info