Éducation Physique et Sportive (EPS)

Master MEEF Mention 2 Éducation Physique et Sportive (EPS)
Éducation Physique et Sportive (EPS)

EPS

Master MEEF Mention 2 Éducation Physique et Sportive (EPS)

 

I . Objectifs pédagogiques et scientifiques du parcours

Dans le cadre commun de la mention MEEF PLC de la toute nouvelle Ecole Supérieure du Professorat et de l’éducation (ESPE), le parcours MEEF EPS vise deux principaux objectifs qui s’inscrivent dans la continuité des deux années de formation (M1 et M2) et concernent l’acquisition et le développement des compétences propres aux métiers de l’enseignement et de l’enseignement de l’EPS en particulier. Ces compétences sont appelées à se construire progressivement en lien en amont avec la Licence Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives  (S.T.A.P.S) mention éducation motricité et en aval avec les éléments de formation initiale (formation enseignant stagiaire) et de formation continuée (T1/T2).

 

Ce parcours tente de concilier les exigences d’une préparation aux concours externes de recrutement de la fonction publique dans le domaine de l’EPS (CAPEPS et Agrégation) avec la professionnalisation des étudiants afin de permettre une insertion professionnelle à l’issue de leur formation. À cette fin, l’exercice professionnel en responsabilité (en master 2 avec un contrat à 6h+1hAS semaine pour l’année 2013-2014) au sein d’un établissement scolaire ne saurait être dissocié d’une démarche réflexive soutenue par des apports méthodologiques issus de la recherche en éducation et formation ainsi que d’un accompagnement professionnel à visé formative.

 

Ce parcours sera également le support d’une participation aux actions de formation continue des enseignants des premier et second degrés et particulièrement en mesure de répondre aux problématiques des trois premières années de titularisation (cf dossier d’accréditation de l’ESPE).

 

Au travers des différentes unités d’enseignement, le cursus de formation a pour objectif de doter les étudiants d’outils leur permettant notamment :

-  d'analyser leur pratique professionnelle en contexte et d’engager une réflexion éthique à propos de l’évolution du métier d’enseignant au regard des enjeux du système public d’éducation ;

-  de concevoir, mettre en œuvre et évaluer leurs stratégies pédagogiques et les situations d’apprentissage proposées à un public scolaire diversifié (stages en PAC en M1 et en responsabilité en M2) ;

 

Le parcours MEEF-EPS vise plus particulièrement l’acquisition des quatre compétences suivantes :

1)    Connaître le métier d’enseignant fonctionnaire de l’Etat et l’enseignement de l’EPS

  • Un enseignant inséré dans la communauté éducative scolaire en tant que fonctionnaire de l’Etat  doit connaître les valeurs de la République, les politiques éducatives et leurs évolutions mais aussi les textes juridiques et les modalités de l’organisation administrative de son activité professionnelle. Il doit pouvoir contribuer aux différents projets  locaux d’enseignement (établissement, EPS, Association Sportive) en relation avec les questions de transposition des savoirs à enseigner en savoirs enseignés, de la progressivité des apprentissages ou de la gestion des difficultés des élèves.

2)    Savoir appréhender la diversité des publics scolaires et enseigner les APSA des programmes des Collèges et Lycées 

  • La pratique de l’enseignement en milieu scolaire repose sur une connaissance pratique approfondie de la diversité de l’activité des élèves au cours des enseignements. Cette connaissance s’appuie sur des données issues des domaines scientifiques de la psychologie, psychologie sociale, sociologie ou de la physiologie... Elle repose également sur des compétences professionnelles en matière d’animation du groupe classe (gestion des groupes, de l’hétérogénéité…)
  • Savoir enseigner les APSA suppose l’acquisition d’un certain niveau de pratique personnelle permettant de mieux appréhender les difficultés que les élèves rencontrent et d’envisager des solutions adaptées à leurs besoins. Il s’agit donc de former un professionnel des APSA pour l’enseignement scolaire avec trois types d’acquisition: (a) un niveau de pratique supérieur ou équivalent à celui exigés pour les enseignements optionnels au lycée, (b) une connaissance approfondie des problèmes d’apprentissage rencontrées aux différents niveaux de pratique scolaire et, (c) la maîtrise des techniques et outils d’enseignement utilisées dans ces contextes.

 

3)    S’inscrire dans une dynamique d’innovation et de recherche et développer une réflexion sur sa pratique professionnelle

  • Les étudiants sont formés aux nouvelles technologiques de l’information et de la communication (NTIC), aux outils quantitatifs et qualitatifs de la recherche en sport et en EPS et bénéficient d’un renforcement linguistique.

 

4)    Contextualiser les connaissances et compétences acquises dans le cadre de la préparation spécifique des épreuves des concours

  • Concernant les écrits d’admission, il s’agit notamment de parfaire la maîtrise de l’argumentation et de l’expression écrite. La préparation aux épreuves orales inclut une formation à la communication et à la maîtrise de l’entretien.

 

Pour répondre à ces objectifs, il est également nécessaire d’articuler la logique de formation universitaire à celle de la formation de terrain afin de pérenniser le principe de l’alternance dans le processus de professionnalisation. Dans cette perspective, et comme indiqué dans le dossier d’accréditation de l’ESPE, environ 25% de formateurs de terrain viendront compléter l’équipe des formateurs universitaires que ce soit en qualité de tuteurs professionnels (lors des stages) ou de formateurs associés dans les autres UE de la maquette. Il s’agit de mobiliser un « réseau qualité » constitué d’intervenants pluri-catégoriels (PRCE, PRAG, Docteurs, Chercheurs, Enseignants Chercheurs), formés de façon continue et susceptibles de mettre en synergie leurs compétences afin d’ancrer les exigences des « référentiels» au plus près de la réalité du terrain de l’exercice professionnel au sein des E.P.L.E du second degré (avec la contribution des Conseillers Principaux d’Éducation, Professeurs Documentalistes, Chefs d’établissement, IA-IPR).

 

 

II. Modalités d’accès

Ce parcours s’adresse (a) aux étudiants en formation initiale et (b) aux professionnels notamment aux enseignants désireux d’élever leur formation universitaire au niveau Master, bénéficiant pour tout ou partie d’une équivalence. Une commission d’admission (M1 et M2) est mise en place avant chaque rentrée universitaire afin d’étudier les dossiers selon les critères suivants :

 

     II-1. Accès en master 1

Une priorité sera accordée a) aux étudiants  issus d’une Licence Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives  (S.T.A.P.S) mention éducation motricité ; b) aux étudiants ayant réalisé leur formation dans l’académie ; c) aux étudiants ayant obtenu des résultats compatibles  avec le niveau d’exigence master.

Un nombre de places limitées sera réservé pour : les étudiants redoublants leur M1, les personnes en reprise d’étude, les athlètes de haut niveau (inscrits sur la liste Jeunesse et sport) ainsi que les professionnels désireux d’élever leur niveau de formation. Pour ces derniers, la formation en M1 peut être prise en charge au titre de la formation continue des salariés.

 

     II-2. Accès en master 2

Une priorité sera accordée a) aux étudiants issus du master 1 ESPE parcours EPS de l’académie et admis au concours du CAPEPS ; b) aux étudiants issus du master 1 ESPE parcours EPS de l’académie non admis au concours du CAPEPS ; c) aux étudiants issus d’un master 1 ESPE parcours EPS d’une autre académie et admis au concours du CAPEPS d) aux étudiants issus d’un master 1 ESPE parcours EPS d’une autre académie et non admis au concours du CAPEPS.

Le cas des étudiants (admis ou non au concours du CAPEPS) et issus d’une mention autre que MEEF PLC fera l’objet d’une étude au cas par cas (sans qu’une position de principe soit adoptée)

 

Un nombre de places limitées sera réservé pour : les étudiants redoublants leur M2, les personnes en reprise d’étude, les athlètes de haut niveau (inscrits sur la liste Jeunesse et sport) et les professionnels désireux d’élever leur niveau de formation. Pour ces derniers, la formation en M2 peut être prise en charge au titre de la formation continue des salariés.

 

III. Localisation des enseignements

Les enseignements de Master 1 et de Master 2 seront prioritairement dispensés sur le site de l’U.F.R. STAPS (261, Route de Grenoble 06205 Nice cedex 03) et secondairement sur le site niçois de l’ESPE (89 avenue George V, 06046 NICE CEDEX 1)  ainsi que les établissements scolaires accueillant les étudiants en stage

 

 

IV- Équipe pédagogique

L’équipe pédagogique est constituée d’enseignants, enseignants-chercheurs et professionnels de terrain (enseignants dans le second degré, chef d’établissement, corps d’inspection…).

 

V. Débouchés et modalités du concours

La préparation aux épreuves des concours externes (Master 1) vise à favoriser l’insertion professionnelle des étudiants dans le domaine d’emploi visé (MEN) ou dans des secteurs proches liés à la conception et la mise en œuvre de projets éducatifs par les activités sportives ou artistiques.

Lien internet vers site du MEN présentant le concours du Capeps externe :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000027361487&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

 

Lien internet vers site du MEN pour s’inscrire au concours du Capeps externe (début des inscriptions le 10 septembre) :

http://www.education.gouv.fr/cid54901/inscriptions-aux-concours-de-recrutement-d-enseignants-de-personnels-d-education-et-d-orientation.html

 

 

VI. Organisation de la formation : Master I.

VI-1. Enseignements disciplinaires et didactiques

Ces enseignements visent à préparer en priorité les deux épreuves d’admissibilité et  les deux épreuves d’admission du concours (préparation aux pratiques physiques comprises). L’articulation entre des créneaux de Cours Magistraux (CM), de travaux dirigés (TD) et de travaux pratiques (TP) est pensée de manière à placer progressivement les étudiants dans une situation de  produire des prestations conformes au niveau d’exigence du concours. Ces enseignements s’articulent avec les connaissances acquises lors des expériences  professionnelles (stages) et avec les enseignements du tronc commun

 

VI-2. Stages

Deux périodes de trois et deux semaines de stage d’observation et de pratique accompagnée en établissement vous permettront de découvrir le milieu scolaire et d’assurer progressivement des séances de classe en autonomie (sous la responsabilité d’un maître d’accueil).

 

IV-III. Culture commune

Un socle commun de connaissances est dispensé à tous les étudiants des masters MEEF. Ce socle commun est composé d’enseignements transversaux (lutte contre les discriminations, politiques éducatives, développement-difficulté et échec scolaire, évaluation-orientation-sanction-punition, connaissance du système éducatif) d’une sensibilisation à la recherche dans le domaine disciplinaire du parcours, d’enseignements de Langue Vivante et Tice.

 

VII.Contact

Le responsable de ce parcours est M. David SETTE :

David.Sette AT unice.fr

 

  (Mesure anti-spam : merci de changer AT par @)