Membres de l'équipe

Membres de l'équipe

Organigramme fonctionnel Micoralis

L'équipe de direction

Le Dr. Alain DOGLIO est Directeur du Laboratoire MICORALIS depuis sa création en 2015. Il assure également la Direction de l’Unité de Thérapie Cellulaire du CHU de Nice depuis 2007. Les principaux thèmes de recherche abordés au cours de son parcours concernent, l’endocrinologie moléculaire (Ph.D, 1987), la virologie médicale et moléculaire (VIH, hépatite et herpès) et le développement d'ARN non codant de type aptamère. De 2001 à 2006, il a créé et dirigé BioIntererence, une start-up innovante développant des ARN de type aptamères. Depuis 2007, ses travaux ont principalement porté sur l’étude des interactions hôte / virus dans la cavité orale (MICORALIS) et sur la mise au point d’approches en immunothérapie cellulaire anti-virale. Les développements actuels portent notamment sur l'étiopathogénie de la parodontite basée sur les synergies entre le biofilm bactérien pathogène du virus d'Epstein-Barr (EBV) et l'immunité humaine. Le Dr. Doglio est membre depuis 2016 de la commission spécialisée de l’INSERM n°5 (Immunologie/Microbiologie). A ce titre, il a été invité à présider (2017, 2018, 2019), le concours national de recrutements des chargés de recherche INSERM en immunologie/Biologie.

 

Le Dr Marlène Chevalier a intégré l’équipe en 2009 et a été nommée Directrice adjointe du laboratoire MICORALIS en septembre 2019. Elle est titulaire d’un doctorat en microbiologie axé sur le champignon Candida albicans. Ses thématiques de recherche concernent principalement la bactériologie et la mycologie. Plus précisément, elle développe des modèles de biofilm multi-espèce in vitro composés de bactéries et/ou de champignons. Ces modèles permettent d’étudier l’action de certains composés ou techniques permettant de les éliminer ou encore, d’étudier les mécanismes infectieux impliqués dans des pathologies orales telles que la parodontite.