Conditions d'admission

Vous êtes bachelier

Inscription en PACES

A Nice, pour l'instant, seule la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) permet l'accès aux études de kinésithérapie.

Cette PACES est organisée à la Faculté de Médecine de Nice pour 50 places, et à la Faculté de Corte (Corse) pour 3 places.

Les étudiants qui souhaitent accéder aux études de masso-kinésithérapie suivent les mêmes Unités d'Enseignement Communes et Spécifiques que les étudiants souhaitant accéder à la filière "Médecine" et les épreuves du concours et leurs coefficients sont identiques.

Pour accéder aux études de kinésithérapie et entrer à l'IFMK de Nice, les candidats doivent figurer en rang utile sur la liste de classement de la faculté de médecine correspondant à la filière masso-kinésithérapie.

NB : Les candidats participent également et automatiquement au classement de la filière Médecine.

Pour en savoir plus sur la PACES (conditions d'admission, inscription, programme, concours...)


Après la réussite au concours PACES

Dès son choix définitif pour la filière "kinésithérapie", l'étudiant est invité à une réunion d'information, organisée dans les locaux de l'IFMK (CHU Archet 2). Elle a lieu début juillet, en fonction de la date d'annonce des résultats de la PACES.

L'étudiant et sa famille y sont invités afin de prendre connaissance du changement de statut que l'inscription à l'IFMK occasionne. 

En effet, les étudiants en kinésithérapie entrent dans une filière professionnelle de santé et dépendront désormais de la tutelle du Conseil Régional de Provence Alpes Côte d'Azur. 

A ce titre ils intègrent un institut associatif exigeant le paiement de droits d'inscription.
Cette réunion est donc l'occasion de donner à l'étudiant et à sa famille l'ensemble des renseignements nécessaires, et de répondre aux questions multiples liées à ce changement de statut.

 

Vous êtes sportif de haut niveau

1. Il vous faudra être classé par une commission du Ministère de la Santé et des Sports dans la liste annuelle des 30 « sportifs de haut niveau » admis à bénéficier de cette dispense.

Le dossier à présenter à cette commission est à constituer avec votre Directeur Technique National (DTN).

Dix (10) de ces trente (30) « sportifs de haut niveau » doivent suivre leur formation à l’IFMK de St Maurice (PARIS)  et les vingt (20) autres peuvent s’inscrirent dans l’IFMK de leur choix et donc éventuellement à NICE (2 places au maximum)

2. L’IFMK Niçois n'organise aucun aménagement spécifique au titre du statut de sportif de haut niveau.

3. Vous devez contacter préalablement votre DTN et évaluer avec lui la pertinence de la constitution d’un dossier à présenter à la commission de classement annuel des 30 sportifs de haut niveau bénéficiant de la dispense.

4. Si vous décidiez de réaliser cette première démarche, le Directeur de l'IFMK peut vous recevoir pour évoquer les contraintes liées à la formation de masso-kinésithérapie.

 

Pour en savoir plus contactez votre Directeur Technique National puis : 

- le Responsable du sport de haut niveau à la DRJSCS PACA , 66 A rue Saint Sébastien, 13006, MARSEILLE 

- ou le Responsable du bureau du sport de haut-niveau au Ministère des Sports, 95 Avenue de France, 75013 PARIS

 

Vous êtes étranger

Les nouveaux bacheliers étrangers qui veulent se former à la masso-kinésithérapie

Les bacheliers étrangers dont le baccalauréat permet une inscription dans une université française et qui souhaitent se former à la masso-kinésithérapie doivent s'inscrire en Première année Commune des Études de Santé à la Faculté de Médecine de Nice, suivre les cours, être classés en rang utile en fin d'année et choisir la filière masso-kinésithérapie.

Ils suivent ensuite les 4 années de la formation en masso-kinésithérapie et obtiennent le diplôme d'état français.
Munis de ce diplôme, ils peuvent prétendre à travailler en France, ou dans leur pays d'origine, ou dans un autre pays qui reconnait le diplôme francais de masseur kinésithérapeute comme suffisant pour exercer la kinésithérapie.

 

Les kinésithérapeutes déjà diplômés de l'Union Européenne (UE) qui veulent faire valider leur diplôme en France

Les kinésithérapeutes (physiothérapeutes) diplômés d'un pays qui appartient à l'Union Européenne (UE) doivent contacter :

  1. la DRJSCS de PACA, (Elisabeth.khouani@drjscs.gouv.fr  : 04 88 04 09 24) Pôle professions Formations Services des Professions sociales et paramédicales : 66 A rue Saint Sébastien, 13006, MARSEILLE, pour connaître les modalités de constitution de dossiers et les dates des commissions délivrant les autorisations d'exercice et les niveaux d'équivalence des diplômes des différents pays de l'UE.
  2. En effet, certains diplômes issus de certains pays de l'Union Européenne nécessitent d'être complétés par des stages, d'autres doivent être certifiés par des cours et des examens de niveau complémentaires ; d'autres diplômes sont strictement équivalents.

 

Les kinésithérapeutes déjà diplômés d'un pays Hors Union Européenne et qui veulent faire valider leur diplôme en France

Les kinésithérapeutes (physiothérapeutes) qui veulent faire valider en France un diplôme qu'ils ont obtenu dans un pays en dehors de l'UE doivent passer un examen de niveau pour être sélectionnés, puis doivent suivre un complément de formation dans un IFMK français.

A l'issue de ce complément de formation ils passent les épreuves du diplôme d'état français et peuvent l'utiliser.

Pour en savoir plus  :  kiné diplômé HORS UE 2017

 

Les passerelles ou dérogations

Dans le cadre de la réforme des études appliquée à partir de l'année 2015, quelques dérogations sont mises en place pour les ressortissants Français.

En 2019, lorsque la formation réformée sera organisée sur ses 4 années complètes, les dérogations donneront éventuellement le droit aux dérogataires d'intégrer la formation à différents niveaux.

Pour l'instant l'IFMK Niçois ne pourra privilégier que des dossiers de personnes désireuses de suivre les 4 années complètes de la formation.

Ces dérogations peuvent éventuellement concerner, selon le contenu de leurs dossiers :

  • Les titulaires d'un diplôme paramédical ou d'un premier cycle validé des études médicales 
  • Les  titulaires d'une licence STAPS 
  • Les titulaires d'un master d'Université
  • Les titulaires d'un doctorat

Le nombre de places reste très limité chaque année

  Pour en savoir plus :  Procédure pour une demande de dérogation