Validation du DES

L'enseignement est obligatoire

La participation aux enseignements est obligatoire pendant les 3 années du DES selon les modalités pédagogiques suivantes : groupe de GEASP, les travaux d’écriture RSCA, les traces d’apprentissage en stage et les séminaires.

Il est tenu compte de l'assiduité et de la participation active pour décider de la validation des 3 années du cursus.

L’enseignement est construit pour permettre à l’étudiant d’acquérir les 6 grandes compétences nécessaires à l’exercice de la Médecine Générale. Il est basé sur la production de travaux et de traces d’apprentissage compilés dans le portfolio électronique.

Validation de l'enseignement théorique :

1/ Séances tutorées : Les groupes d'entraînement à l'analyse des situations professionnelles (GEASP), séances simulation/communication, séances délocalisées et de tutorat

Participation à 9 séances par année, soit 27 séances au total. Une seule absence est tolérée, et elle doit être justifiée; la deuxième devra être compensée dans l'année par la réalisation d’une séance de bibliographie organisée par le DERMG; à partir de 3 absences l’année de geasp sera invalidée (avec pour conséquence directe l’impossibilité de valider la phase socle du DES).

Si non présence à la séance de bibliographie de rattrapage, l’année de geasp est invalidée.

Les travaux demandés pour valider les séances (grille d’exposé de situation et grille de synthèse de recherche) doivent être déposés sur Jalon au plus tard 7 jours avant la séance de geasp. Un seul travail non déposé est toléré. A partir de la deuxième absence de dépôt, chaque non dépôt sera comptabilisé comme une absence présentielle.

 

Exemples :

2    absences présentielles = 1 séance de bibliographie

1 absence présentielle et 2 non dépôts de travaux = 1 séance de bibliographie
3 absences présentielles = année de geasp invalidée

4 non dépôts de travaux = année de geasp invalidée

Certaines de ces séances pourront être diversifiées et remplacées par le DERMG par des séances de groupe de pairs autonomes, des séances délocalisées à proximité des lieux de stage ou des séances de formation aux compétences de travail d’équipe par la simulation et aux compétences relationnelles incluant les futurs médecins, des cadres de santé et des IDE (cette liste des types de séances est non exhaustive).

 

2/ Les récits de situation complexe authentique (RSCA)

Il s'agit de la description d'une situation professionnelle vécue en stage et de sa prise en charge dans le temps. Le récit final sera adressé au Département d’Enseignement et de Recherche en Médecine Générale (DERMG) par mail pour évaluation et validation par un enseignant, puis conservé dans le portfolio.

Un récit doit être rédigés et validés par semestre, soit 6 au total pour le DES.

 

3/ Les séminaires obligatoires :

 Un programme de séminaires obligatoires sera proposé pour chaque année de DES.

Toute absence à un séminaire obligatoire ne pourra être rattrapée qu’en présentiel lors d’une autre séance dans l’année, quand cela est possible, sinon l’année suivante. Chaque séminaire sera validé par un travail préalable, la participation active en séance et la production d’une trace d’apprentissage à conserver dans le portfolio.

En cas de suppression du séminaire l’année suivante, l’étudiant devra rattraper le séminaire par un travail sur le même thème donné par l’enseignant responsable du séminaire.

Les enseignements ou apprentissages complémentaires

45 crédits d’enseignement complémentaire devront être validés pendant les 3 années parmi des enseignements complémentaires proposés à l’étudiant ou qu’il pourra lui-même proposer au DERMG pour obtenir l’agrément préalable.

Chaque action sera validée par le tuteur à partir des traces d’apprentissage et attestations de présence déposés dans le portfolio sur jalon.
A la fin des 45 crédits d’enseignements, une attestation finale devra être demandée au tuteur pour pouvoir se présenter en commission de DES.

Le Tutorat et l’entretien annuel obligatoire de validation

Un référent pédagogique appelé tuteur est assigné à chaque groupe d’internes chaque début d’année. Il peut être le conducteur de geasp ou un autre enseignant du DERMG.

Un entretien individuel annuel avec le tuteur est obligatoire. Cet entretien a pour but de guider l'interne dans son parcours d’acquisition des compétences. Il permettra de vérifier les obligations de production de traces d’apprentissage, des RSCA, de faire le point sur les validations des stages et de guider l’étudiant dans l’écriture du mémoire – document de synthèse du DES à rédiger à partir du portfolio.