"Amérique Latine : Exil, Migrations et Identités

Journée d'étude Institut des Amériques / LIRCES / URMIS - Vendredi 7 décembre 2018
Quand ? Le 07-12-2018,
de 09:00 à 17:00
Où ? Salle du conseil - Campus Carlone
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

JOURNÉE D'ÉTUDE AMÉRIQUE LATINE

"Exil, migrations et Identités"

 

 

Introduction

Cette journée d’études est intitulée « Amérique latine : exil, migrations et identités ». La thématique très large choisie pour l’occasion constituera une opportunité pour une première rencontre entre les américanistes des différentes composantes de l’Université de Nice. Placée sous le signe de l’interdisciplinarité et de la collaboration entre deux laboratoires (LIRCES et URMIS), cette manifestation scientifique permettra de croiser des travaux portant sur l’Amérique latine et les Caraïbes et menés depuis des perspectives disciplinaires diverses : les problématiques historiques, politiques, sociologiques, anthropologiques et ethnologiques, entre autres, nous semblent en effet complémentaires de perspectives littéraires, artistiques et civilisationnelles. Par exemple, les migrations des populations et l’exil des artistes et des écrivains peuvent être envisagés comme des déplacements forcés ou nécessaires, dans certains cas, et comme des démarches individuelles, dans d’autres cas. Ces mouvements, à la fois physiques et intellectuels, prennent sens à travers un nécessaire décryptage critique de la situation politique, sociale et économique des pays . Ils participent aussi de la définition ou redéfinition des identités (nationales, culturelles, artistiques...).
Pour ouvrir quelques pistes de réflexion, on pourra interroger le thème de l’exil au prisme des circonstances politiques. De même, la question des migrations des populations appelle une analyse sociologique et/ou politique des réalités nationales.
Ainsi, dans quelle mesure les récents soubresauts politiques dans différents pays (les FARC en Colombie, les régimes autoritaires au Venezuela, la crise de légitimité au Pérou, etc) affectent-ils la représentation d’une identité nationale et comment les intellectuels et les artistes de ces nations s’emparent-ils de ces questions dans leur travail et se positionnent-ils par rapport aux décisions des gouvernants ? A ce titre, il conviendrait d’étudier certaines propositions des élites pour en mesurer les écarts avec la situation quotidienne des populations. De même, des communications portant sur les relations complexes qu’entretiennent les notions de territoire (national, communautaire, idéalisé au prisme de l’exil) et la constitution d’une identité supposément nationale, éclaireront des concepts et des notions qui permettent d’appréhender les pratiques sociales d’une Amérique latine largement reconfigurée par les politiques menées depuis l’aube des années 2000. Enfin, dans le cadre des productions littéraires et artistiques contemporaines (voire ultra contemporaines) on pourra s’intéresser au récit de l’exil et à son rôle dans les processus de création. La variété des perspectives qui permettent d’étudier les modalités des déplacements en tous genres (forcés ou planifiés, réels ou imaginaires, massifs ou individuels) en Amérique latine sera féconde pour croiser des méthodologies spécifiques à certaines disciplines et des champs épistémologiques que nous considérons comme complémentaires. Les modérateurs et organisateurs de cette journée auront pour tâche de mettre en valeur les dénominateurs communs méthodologiques et/ou thématiques qui permettent de dégager une cohérence scientifique des travaux présentés. Les doctorants sont cordialement invités à proposer des communications.

 

Téléchargez le programme

 

Bannière Amérique latine exil migrations

 

Organisation :

Isabelle Clerc, Université de Nice Sophia Antipolis/laboratoire LIRCES
Anne-Claudine Morel, Université de Nice Sophia Antipolis/laboratoire LIRCES
Christian Rinaudo, Université de Nice Sophia Antipolis/laboratoire URMIS