Représentation théâtrale "LE DERNIER AMANT"

Mercredi 13 Mars 2019
Quand ? Le 13-03-2019,
de 15:30 à 17:00
Où ? UFR LASH-Campus Carlone - Amphi 75
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

"Le Dernier Amant"


de Michèle BOTTARO


Par la compagnie l'Écho-Errant, représentation de la pièce "Le Dernier Amant" inspiré de la vie de Marguerite Duras, pièce écrite et interprétée par Michèle BOTTARO et Elliot TROTEREAU.

Résumé

L’intrigue se déroule durant l’été 1983, aux Roches Noires, à Trouville, chez Marguerite Duras. Voilà trois ans que le jeune Yann Andréa vit auprès d’elle, trois ans qu’il s’investit et s’interroge sur les rôles qu’il joue. Il a 27 ans, elle en a 66. Pour Duras, rescapée d’une cure de désintoxication, c’est une époque charnière. Il est temps de revenir sur son adolescence en Indochine, sur cette liaison scandaleuse avec un riche Chinois et sur les périodes troubles de son passé. Partagé entre dévotion et rébellion, Yann tape sous dictée ce qui va devenir un succès mondial.
Entre ces deux êtres, que rien ne prédisposait à s’aimer, les scènes d’affrontement et de fusion se succèdent, tandis que s’affirment toujours plus leurs indéfectibles liens. Tour à tour dominant et dominé, chacun se fait le jouet d’une fatalité, comme dans ces tragédies antiques où deux êtres que tout oppose cherchent en vain une impossible harmonie.

Les personnages

Marguerite Duras :

En 1983, déjà mondialement célèbre en tant qu’écrivaine, cinéaste et dramaturge, elle est plus que jamais soumise à ses « démons » : l’écriture et l’alcool. Le premier est sa respiration, le second sa perte. A la fois tyrannique et fragile, humble et narcissique, pleine de candeur et de suffisance, elle dévoile les aspects les plus inattendus et les plus déroutants de son personnage. De Yann Lemée, rebaptisé par elle Yann Andréa Steiner, elle fait peu à peu un personnage de roman. Vieillissante mais plus que jamais combative, cette grande amoureuse sait désormais que sa seule arme de séduction reste l’écrit.


Yann Andréa :

Étudiant à Caen, il est tombé sous le charme de Duras en 1975, suite à une projection d’India Song . Et puis, il a lu Les petits chevaux de Tarquinia, plus rien d’autre n’a existé. Il s’est mis à lui écrire une lettre par jour, plus parfois, pendant cinq ans. Lorsqu’il l’a rejointe aux Roches noires, en 1980, il savait qu’un monde les opposait mais que le lien primordial serait son œuvre à elle, ce par quoi elle avait fait irruption dans sa vie. C’est un jeune homme gracile et solitaire, secret, un peu dandy qui se soumet, non sans se rebeller à la tyrannie de l’écrivaine et porte désormais ce nom de personnage de roman. Mais peut-il exister autrement ? N’éprouve-t-il pas une certaine complaisance à se plier ? C’est la proie par excellence mais une proie qui dispose de son corps, de sa fraicheur et de sa lucidité.

 

 

 La presse en parle

Article Représentation Théâtrale Le Dernier Amant