Laboratoires de recherches

Logo LIRCES Le Laboratoire Interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés (EA 3159) est engagé dans un projet scientifique interdisciplinaire qui consiste à s’interroger sur la singularité des espaces, des sociétés, des textes et des dispositifs de parole qui constituent un réseau diachronique de représentations et de constructions culturelles à travers les récits et les mises en récit. Il réunit des chercheurs et des doctorants en littérature, langue et société ainsi que des psychologues cliniciens et des anthropologues.


Logo LAPCOS Le Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales (EA 7278) est structuré en deux équipes, l’une d’anthropologie et l’autre de psychologie. La collaboration entre ces deux composantes a pour objectif : 1°) de parvenir à une meilleur compréhension de l’interaction entre les variables sociales et le processus psychologiques et neuropsychologiques, 2°) d’inscrire cette problèmatique dans le nouveau champs interdisciplinaire qui voit converger sciences humaines et sociales et neurosciences cognitives et qui se donne pour objet la manière dont les phénomènes culturels peuvent se façonner mutuellement .


Logo CMMC Le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (EA 1193) est un laboratoire de recherches pluridisciplinaires. Fondé en 1968 par André Nouschi, il réunit aujourd’hui des historiens spécialistes d’histoire culturelle, sociale et politique, des civilisationnistes spécialistes de l’Italie et de l’Espagne ainsi que des géographes. Il poursuit et renforce sa politique de partenariats avec d’autres laboratoires en France et à l’étranger. Il est le laboratoire d’appui du Master recherche Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine et accueille une moyenne de 30 doctorants. Il reçoit chaque année des chercheurs étrangers. Parmi les derniers accueillis, figuraient des chercheurs des Universités de Tokyo, de Sheffield, de Corfou, d’Alger, de l’UQAM, de Yale et de Szeged. Le CMMC coordonne et participe actuellement à trois programmes de l’Agence Nationale de la Recherche et deux programmes Egide.

Logo CTEL Le Centre Transdisciplinaire d'Épistémologie de la Littérature (EA 6307)  a pour vocation l’étude des textes littéraires de l’Antiquité à nos jours et développe une réflexion sur les problèmes de l’analyse et de l’interprétation des pratiques artistiques, telles qu’elles se posent en danse, musique et théâtre. L’un des objectifs principaux du CTEL est, en outre, de lier étroitement théorie et pratique artistiques. Son programme de recherche est organisé autour de quatre axes : 1. Identités génériques qui s’interrogent sur les phénomènes d’émergence et d’hybridation des genres. 2. Poiéma qui réfléchit sur la nature du poétique et sur les liens avec d’autres arts comme la musique, la peinture, la photographie, le cinéma. 3. Littérature et communauté qui enquête sur les rapports entre littératures et communautés, écrivains et minorités. 4. Pratiques des Arts vivants qui étudient les processus, les écritures, les réalisations et les interprétations en danse, musique et théâtre.


Logo I3M Informations, Milieux, Médias, Médiations (EA 3820). Le laboratoire utilise le concept de DISTIC (dispositifs socio-techniques d’information et de communication) pour étudier les transformations dans l’organisation générale de la société : industrialisation des activités humaines, individualisation des relations, mutation des identités professionnelles et sociales, reconfiguration des cultures... Les chercheurs d’I3M questionnent, dans leur globalité et leur complexité, le rôle des technologies de l’information et de la communication ; ils tentent de montrer comment elles agissent dans la durée et convergent pour transformer les représentations et les pratiques sociales dans les médias, la culture, les organisations, comment elles construisent leurs utilisateurs autant qu’elles sont façonnées par eux.


Logo CRHI Le Centre de Recherche d'Histoire des Idées (EA 4318) est un laboratoire de recherche en philosophie ouvert sur tous les savoirs. Orientée sur la thématique définie dans son contrat : «La question du sens dans les rationalités contemporaines (structures, logiques, genèses» l’équipe met en oeuvre la diversité des problématiques spécialisées développées par ses membres, pour conduire cette analyse de manière transdisciplinaire. Le C.R.H.I. réunit des spécialistes de différentes disciplines (philosophes, anglicistes, germanistes, spécialistes d’arts plastiques,...) également intéressés par une démarche réflexive et critique, autour de programmes particuliers (entreprises de traductions par exemple) et d’opérations spécifiques (colloques, journées d’étude, etc.). Le C.R.H.I. est structuré en quatre grands axes que sont l’épistémologie, la philosophie politique et morale, l’esthétique et la phénoménologie. Il organise chaque année un séminaire interne, quatre colloques ou journées d’étude et mène une politique active d’encadrement de ses doctorants. Il édite la revue semestrielle Noesis, ainsi que les Cahiers de Noesis.


Logo CEPAM Cultures - Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen-Age (UMR 7264). Le CEPAM est un laboratoire fortement interdisciplinaire qui développe des recherches diachroniques sur les sociétés du passé, leurs modes de fonctionnement, leur évolution et leur relation à l’environnement depuis le Paléolithique jusqu’au Moyen Âge. Les travaux s’appuient sur la prise en considération d’une grande diversité de sources et d’archives complémentaires, tant biologiques que culturelles : outillages lithiques et osseux, céramiques, parure, matières colorantes ; restes humains ; phytolithes, charbons, pollen, ossements animaux, archéomatériaux organiques ; textes, monuments et documents iconographiques. Deux formations de master sont adossées au CEPAM (« Histoire et Archéologie des Mondes Anciens et Médiévaux » et « Préhistoire, Paléoenvironnement et Archéosciences »).


Logo URMIS L'Unité de Recherche Migrations et Société (UMR 205) est une unité mixte de recherche sous tutelle des universités Paris Diderot et Nice Sophia Antipolis, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD, UMR 205) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS, UMR 8245). L'Urmis est pluridisciplinaire et spécialisée dans les recherches sur les migrations et les relations interethniques. L’Urmis étudie les processus d’identification, de catégorisation et de redéfinition des frontières sociales et des rapports de pouvoir mis en jeu par la migration des hommes, des idées et des croyances. Elle met en œuvre une problématique constructiviste qui considère les dimensions ethniques et raciales des collectivités et des identifications personnelles comme des productions sociales intégralement relationnelles, et s’intéresse à leur pertinence en tant que catégories de la pratique utilisées dans des situations de conflit, des dispositifs de contrôle et de politiques sociales ou sanitaires, ou des stratégies d’affirmation identitaire. Les recherches portent une attention particulière aux effets de la mondialisation sur le désenclavement des espaces locaux, la multiplication des instances de décisions supranationales ou internationales, la croissance des réseaux transnationaux dans les échanges économiques, culturels ou religieux. L'Urmis regroupe des équipes de recherche localisées à Paris et à Nice et accueille des chercheurs relevant de plusieurs disciplines (sociologie, anthropologie, sciences politiques, psychologie sociale, histoire). Le laboratoire est équipe d'accueil pour deux masters à Paris Diderot et Nice Sophia Antipolis. Il a vocation à encadrer des doctorants et post-doctorants spécialisés dans le domaine des migrations et des relations interethniques. L'équipe de Nice est membre fondateur de la Maison des sciences de l'homme et de la société du Sud-Est (MSHS).

Logo BCLBases, Corpus, Langages (UMR 7320)  est un laboratoire intégrant des linguistes et des psychologues dont les recherches sont centrées sur le langage en tant que fonction cognitive : ses structures et processus, son fonctionnement et son acquisition. Le laboratoire cherche à forger l’identité niçoise des études sur le langage par la dialectique puisée dans l’entrelacement d’un objet construit et théorisé (le corpus), d’une méthodologie (la consubstantialité de l’empirie et de la théorie) et d’une expertise dans des thématiques spécifiques (énonciation, contact des langues, lexicométrie, dialectologie, grammaire formelle géné- rative, acquisition du langage, psycholinguistique, didactique des langues).