Navigation

Geoazur : 3 chercheurs récompensés par la Society of Exploration Geophysicists (SEG)

Alessandra Ribodetti et Stéphane Operto, tous deux chargés de recherche et Laure Combe, ingénieur de recherche, ont été récompensés de la mention Honorable dans la catégorie du meilleur papier (Best paper) par la prestigieuse revue Geophysics pour leurs travaux de recherche.
Geoazur : 3 chercheurs récompensés par la Society of Exploration Geophysicists (SEG)

Chercheurs récompensés

Cette publication a été sélectionnée par la SEG Honors & Awards 2015 (Society of Exploration Geophysicists). Ce prix récompense les scientifiques pour leurs contributions à la géophysique. Il sera remis lors de la SEG International Exhibition et du 85ème Annual Meeting, qui auront lieu du 18 au 23 octobre 2015.

Construire des images quantitatives haute résolution du sous-sol à différentes échelles d'observation présente de nombreux enjeux socio-économiques dans les domaines de l'énergie, du risque et de la surveillance des zones de stockage. Parmi les méthodes géophysiques, les méthodes sismiques utilisent la propagation des ondes élastiques dans le sous-sol pour reconstruire plusieurs de ses propriétés physiques telles que les vitesses de propagation, la densité, l'atténuation et l'anisotropie. La reconstruction de ces propriétés nécessite la conception d'outils numériques efficaces pour modéliser la propagation des ondes pour un grand nombre de sources sismiques. Dans cette étude, au sein du laboratoire Géoazur (UNS, CNRS, OCA, IRD) de l'UFR Sciences, l'équipe a montré comment implémenter simplement des effets d'anisotropie (variation de la vitesse de propagation en fonction de la direction) dans la modélisation sismique en domaine fréquentiel sans générer de surcoût calculatoire. Cette extension anisotrope, bien que simple dans son concept, a d'importantes implications pour localiser précisément les réservoirs en exploration pétrolière.

Cette étude a été réalisée en collaboration avec l'Institut des Sciences de la Terre de l'Université Joseph Fourier de Grenoble.