Navigation

Vers des bouteilles 100% végétales et 100% recyclables

L'équipe de recherche « Matériaux Eco-compatibles » du Laboratoire de Physique de la Matière Condensée travaille actuellement sur la compréhension scientifique et le développement d'un nouveau bioplastique 100% issu de la biomasse végétale
Vers des bouteilles 100% végétales et 100% recyclables

Équipe de recherche "Matériaux Eco-compatibles"

L'équipe de recherche « Matériaux Eco-compatibles » du Laboratoire de Physique de la Matière Condensée de l’Université Nice Sophia Antipolis (LPMC - CNRS-UMR 7336) dirigée par le Prof. Nicolas Sbirrazzuoli travaille actuellement sur la compréhension scientifique et le développement d'un nouveau bioplastique 100% issu de la biomasse végétale. A terme, ce nouveau matériau, qui devrait être commercialisé en 2018, remplacera son analogue pétro-sourcé, le PET qui sert à fabriquer les actuelles bouteilles en plastique. Ce travail de recherche s'effectue dans le cadre d'un projet financé par la commission européenne en partenariat avec la société Avantium et l'Université de Messine en Italie.

Les travaux de recherche réalisés par l'équipe (1) du Prof. Sbirrazzuoli conduiront à la mise sur le marché d’un nouveau plastique, le PEF, 100% bio-sourcé et 100% recyclable. Issues de la biomasse végétale, différentes ressources peuvent être utilisées tel que l’amidon et les sucres ainsi que les déchets agricoles, alimentaires et forestiers. Le principal avantage de ce bioplastique est qu’il possède des propriétés mécaniques et de barrière supérieures à celles du PET, plastique actuellement utilisé. L’autre avantage est sa provenance de ressources renouvelables réduisant ainsi de manière significative les émissions de CO2.

Le LPMC a été le premier laboratoire universitaire français à travailler sur le PEF de par son expertise sur la physico-chimie et l’analyse thermique des polymères biosourcés. C'est en collaboration avec la société Avantium (2), leader mondial dans le développement du PEF travaillant en partenariat avec Coca-Cola, Danone et Alpla que ces travaux sont menés dans le cadre du projet européen IAPP Marie Curie (partenariats et passerelles entre les entreprises et les universités). Ainsi, 2 doctorants (Amandine Codou et Jean-Mathieu Pin) et 2 Maîtres de Conférences (Alice Mija et Nathanaël Guigo) du LPMC ont pu partir travailler dans la société Avantium durant plusieurs mois afin de mettre directement à profit les applications potentielles de leur recherche. Réciproquement, 3 personnes de la société Avantium (Ed de Jong, Jesper van Berkel et Benoit Berny) sont venues séjourner au LPMC afin de se former à la recherche académique. Suite à ces échanges, 1 brevet a été déposé et 3 publications ont été acceptées dans des revues scientifiques.

Un très bel exemple, donc, d'une collaboration réussie entre un laboratoire de recherche universitaire et un partenaire industriel.

 

(1) L'équipe « Matériaux Eco-compatibles » est composée de :

  • Prof. Dr. Nicolas Sbirrazzuoli, Professeur des universités 
  • Dr. Luc Vincent, Maître de Conférences 
  • Dr. Alice Mija, Maître de Conférences 
  • Dr. Nathanael Guigo, Maître de Conférences 
  • Dr. Lucrezia Martino : Post-Doctorante 
  • Jean-Mathieu Pin : Doctorant 
  • Amandine Codou : Doctorant 
  • Sébastien Barale : Doctorant 
  • Guillaume Falco : Doctorant 
  • Matthieu Moncel : Doctorant 

(2) Les personnes d’Avantium impliquées dans ce projet sont :

  • Jesper van Berkel : Project Leader 
  • Dr. Ed de Jong : VP development 
  • Benoit Berny : Project Leader Jr 
  • Dr. Jan Kees van der Waal: Principal Scientist.