Campagne sur les failles actives sous marines d’Haïti

Un chercheur de l’unité de Recherche Géoazur, Bernard Mercier de Lépinay, est parti sur le N/O l’Atalante du 5 novembre au 22 novembre pour participer à la campagne en mer Haiti-SIS-2.

Cette campagne consiste en un levé bathymétrique détaillé, accompagné de profils de sismique HR et THR, ainsi que quelques carottages dans la partie marine située entre Haïti, Cuba, la Jamaïque et les Bahamas (Passage du Vent, Mer Créole), à l’est du fossé de Cayman.

L’objectif est de révéler l’évolution géologique de la région, et de rechercher la trace des failles actives sous-marine. Cette approche est primordiale pour mieux comprendre le contexte tectonique des Caraïbes et vient en complément des études terrestres menées en Haïti.

Elle fait suite à la campagne Haiti-SIS-1 de novembre-décembre 2012 et à la campagne Haïti-OBS de février 2010 qui a eu lieu après le séisme d’Haïti du 12 janvier 2010.