Frédérique Vidal, réelue Présidente de l'UNS

Frédérique Vidal, a été réélue, pour 4 ans, à la présidence de l’Université Nice Sophia Antipolis, mardi 19 avril 2016, par les membres du conseil d’administration de l’établissement. Sa candidature a recueilli 29 voix, celle de René Lozi, également candidat, 4 voix ; on compte également 1 vote blanc.
Frédérique Vidal, réelue Présidente de l'UNS

Frédérique Vidal - crédit photo © Service communication UNS

Deuxième mandat pour Frédérique Vidal

Recrutée en 1995 à l’Université Nice Sophia Antipolis comme maître de conférences, Frédérique Vidal est, depuis 2004, professeur des Universités en sciences de la vie et a enseigné à tous les niveaux de formation. Elle a également été directrice de la faculté des sciences de l’UNS de 2009 à 2012.

Lors de son premier mandat, Frédérique Vidal a eu à cœur de faire rayonner l’UNS sur la totalité du territoire de la Côte d’Azur et de changer le regard porté par les collectivités et le monde socio-économique sur l’Université. Elle a œuvré notamment avec son équipe pour créer un lien plus étroit entre l’ensemble des composantes de l’UNS et notamment les composantes généralistes et les acteurs socio économiques et les collectivités. Pour soutenir l’insertion professionnelle des étudiants, son action a permis de montrer que les diplômés de l’UNS sont des collaborateurs qui ont une réelle valeur ajoutée par rapport à leurs connaissances, compétences et à leur savoir être.

Grâce aux diverses actions menées en faveur des laboratoires, son équipe a permis le maintien de leurs financements et a accompagné les Directeurs de Laboratoires et d’Instituts dans les recrutements nécessaires à leur rayonnement. En impulsant une relation de confiance avec les organismes de recherche et les acteurs de l’ESR de la côte d’Azur, l’UNS a permis de fédérer l’ensemble des acteurs dans une dynamique de réussite qui a conduit à la création d’UCA et à l’obtention du label IDEX pour son projet UCAJEDI.

En matière d’offre de formation, Frédérique Vidal a été attentive à l’équilibre entre la recherche et la formation en intégrant des financements pérennes pour soutenir le fonctionnement des UFR, l’innovation pédagogique, ou encore améliorer le cadre de vie des étudiants. Le soutien aux initiatives étudiantes, notamment celles s’inscrivant dans le cadre des initiatives sociales et solidaires, a accompagné le dynamisme de la vie étudiante universitaire. Afin d’améliorer le lien bac-3 bac+3, elle a modifié le regard porté par les étudiants, leurs familles et leurs formateurs sur l’Université en faisant de ses formations de véritables outils d’insertion professionnelle tant dans le monde académique que dans le monde socio-économique.