Géoazur : un observatoire sous-marin dans la baie des Anges

Grâce à l’infrastructure sous-marine nouvellement déployée au large de l’aéroport de Nice-Côte d’Azur, des capteurs pourront bientôt envoyer par Internet des informations sur le comportement des fonds marins. Ce nouvel observatoire câblé est une première sur la Côte d’Azur. Le projet a été conduit en partenariat avec l'UMR Géoazur (UNS, CNRS, IRD, OCA) et l’Ifremer.
Géoazur : un observatoire sous-marin dans la baie des Anges

Photo : copyright Ifremer

Cet observatoire qui vient agrandir le réseau des observatoires fond de mer du programme européen EMSO, a été en grande partie financé par le projet PRIMA (Plateforme de Recherche en Instrumentation Marine) dans le cadre du contrat de projet État-région (CPER 2007-2015). Les principaux financeurs sont l’Europe (FEDER), l’État français et la région PACA. Philippe Charvis, DR IRD à Géoazur et Sébastien Garziglia à l'Ifremer en sont les responsables scientifiques.

 

Plus d'information:

https://geoazur.oca.eu/spip.php?article1568