Inauguration de la plateforme CytoMed de l'IRCAN (Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement)

La plateforme CytoMed a été inaugurée le jeudi 12 juin à 11h sur le campus Pasteur de l'Université Nice Sophia Antipolis. CytoMed, équipement de près d'1,3 Millions d'Euros, est une plateforme unique de tri cellulaire qui permettra aux chercheurs d'analyser des populations cellulaires complexes pour chaque patient. CytoMed jouera un rôle important pour développer d'une médecine personnalisée au bénéfice de tous les patients.
Inauguration de la plateforme CytoMed de l'IRCAN  (Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement)

Eric Gilson, Directeur de l'IRCAN, présente la plateforme CytoMed

La plateforme a été inaugurée par Denis REFAIT, Délégué Territorial de l'Agence Régionale de la Santé (ARS), représentant le Préfet des Alpes Maritimes, Jean-Pierre MASCARELLI, Vice Président à l'Economie au Conseil Général, Cyril ROBIN-CHAMPIGNEUL, Chef de la Représentation Régionale de la Commission Européenne, Sylvie MELLET Vice Présidente Recherche de l'UNS, Aurélie PHILIPPE, Adjointe au Délégué Régional de l'INSERM, Philippe NABOT, Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie, Béatrice SAINT CRICQ Déléguée Régionale du CNRS, Eric GILSON, Directeur de l'IRCAN

Une plateforme unique de tri cellulaire



Pour comprendre l'hétérogénéité cellulaire, les chercheurs ont besoin de pouvoir analyser à haut débit les cellules qui composent le microenvironnement. Quelles sont les cellules présentes? Sont-elles activées ou non ? En plus de les analyser, les chercheurs ont besoin de les trier pour étudier un sous-type de cellule en particulier pour chaque patient. La compréhension des spécificités moléculaires des cellules pathologiques permettra à terme de personnaliser le traitement à chacun. ’

Cet équipement d’une valeur de près de 1,3 millions d’euros a été acquis grâce au financement du Conseil général des Alpes Maritimes, de l’Union Européenne (via le Fond Européen de Développement Régional), de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de l’Inserm. Son fonctionnement est géré par l’IRCAN, l’Institut de Recherche sur le Cancer et le Vieillissement dans le cadre du Plateau d’Exploration expérimentale en Médecine Personnalisée du Cancer et du Vieillissement (PEMED-PCV) ouvert à la communauté médico-scientifique française et internationale.

L’institut de recherche sur le cancer et le vieillissement
L’IRCAN, est un laboratoire de recherche créé le 1er janvier 2012 conjointement par l’Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS et l’Inserm. L’institut travaille également en étroite collaboration avec le centre de lutte contre le cancer Antoine Lacassagne et le CHU de Nice.

Les travaux de recherche menés à l‘IRCAN, dirigé  par le Pr Eric GILSON, Professeur de biologie cellulaire à l’Université Nice Sophia Antipolis, visent précisément à comprendre au plus près les mécanismes du vieillissement et les dérégulations qui sont à l’origine des cancers de différentes origines tissulaires, de certaines formes de diabète, de l’insuffisance rénale, de maladies neuro-dégénératives et de maladies cardio-vasculaires.