Isabelle Négro, nommée à la direction de l'ESPE

Isabelle Negro a été nommée directrice de l’Ecole supérieur du professorat et de l’éducation (ESPE) pour une durée de 5 ans par arrêté du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche en date du 6 février et sur proposition du conseil de l’ESPE de Nice.

Isabelle Negro est professeur des universités en psychologie du développement à l’Université Nice Sophia Antipolis.

 

Au niveau enseignement, elle intervient dans le département de psychologie de la faculté des lettres, arts et sciences humaines auprès les étudiants de la L3 au M2. Elle intervient également dans le Master « Enseignement, Education et Formation » pour l’initiation à la recherche en M1 et M2 et la présentation des travaux de recherche en psychologie relative à l’apprentissage/acquisition de l’écrit et les processus d’apprentissage.

 

Au niveau recherche, elle appartient au laboratoire « Bases, Corpus, Langages ». Son activité de recherche est centrée sur les problématiques liées à la production écrite à la fois dans une démarche de recherche fondamentale et de recherche appliquée et dans une perspective développementale.

 

Avant sa nomination, Isabelle Negro a beaucoup travaillé autour du projet de création des ESPE. Elle a été chargée de mission auprès de la vice-Présidente CEVU pour l’élaboration du projet ESPE pour accompagner les équipes pédagogiques autour de la construction du projet. Elle a été membre du comité de pilotage de l’Académie de Nice. Lors de la création de l’ESPE en septembre 2013, elle en avait été nommée administratrice provisoire.

 

Son projet pour l’ESPE dans les 5 années à venir

 

Dans sa profession de foi, Isabelle Negro rappelle que « la création de l’ESPE comme composante universitaire chargée de la formation initiale et continue des enseignants, mais aussi des autres métiers de l’éducation et de la formation à travers un master unique MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation), constitue une étape importante de la formation dans ce secteur professionnel reconnaissant à ces métiers des dénominateurs communs : la professionnalisation des gestes pédagogiques, la nécessité de comprendre, d’intervenir et d’analyser des situations professionnelles, la nécessité de se former et d’innover en recourant aux produits de la recherche et à l’utilisation de nouvelles technologies. Le défi consiste à créer dès la formation et l’entrée dans le métier, un partage de savoirs et compétences entre les différents acteurs de l’enseignement et de l’éducation au sein et en dehors de l’école. »

 

Selon elle, « L’enjeu majeur de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education est de réussir à :

- mettre en place une véritable formation en alternance qui associe des éléments de pratique professionnelle et des savoirs universitaires qu’ils soient disciplinaires, didactiques ou dans le champ des sciences humaines et sociales, ce dernier champ devant notamment alimenter la dimension transversale du métier ;

- construire un véritable continuum de formation de la licence à la titularisation ;

- développer des échanges à l’international ;

- développer la recherche en éducation et formation pour mieux former à et par la recherche dans ce secteur.

- développer l’usage du numérique pour mieux répondre aux nouvelles pratiques sociales. »

 

Pour atteindre ces 5 objectifs, l’ESPE devra se positionner au sein de ses 2 universités d’appartenance (UNS et Université de Toulon) et se construire une identité propre. Elle devra également se doter d’instances fonctionnelles permettant à chaque mention, à chaque parcours de mettre en oeuvre, d’évaluer et de faire évoluer la formation MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation).