Jean-Philippe Espallargas : Nouveau Vice-Président étudiant UNS

Le Vice-Président (VP) chargé de la vie étudiante au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis a été élu par le Conseil Académique, le 4 octobre dernier. Etudiant engagé dans la vie associative depuis plusieurs années, il est le nouveau porte-parole des étudiants de l’UNS pour les deux prochaines années.
Jean-Philippe Espallargas : Nouveau Vice-Président étudiant UNS

Jean-Philippe Espallargas - crédit photo A. Macarri

Jean-Philippe Espallargas a été élu Vice-Président étudiant par le Conseil Académique, qui regroupe la Commission Formation Vie Universitaire et la Commission de Recherche. L’élection du VP étudiant est propre à chaque université et le rôle qui lui est confié peut ainsi être différent, la loi ne fixant pas précisément ses missions.

Le VP étudiant, quel est son rôle ?

« Il faut que savoir que le VP étudiant est un membre à part entière de la gouvernance de l’Université, il doit participer aux réunions de l’Université et doit siéger obligatoirement en Conseil Académique » nous explique le nouvel élu. Il est en charge des questions qui portent sur la vie étudiante dans sa globalité, et devient le premier lien entres les étudiants et la gouvernance de l’Université. Le premier rôle d’un Vice-Président est de représenter les étudiants au mieux et de faire remonter à la gouvernance les informations qu’il juge prioritaires, « c’est simplement parce que ça me plait beaucoup et que j’ai envie d’apporter » déclare Jean-Philippe. Pourtant, le jeune homme ne s’attendait pas à une telle charge de travail :

« La nature de mon engagement a changé. Au début, je suis rentré dans le BDE pour faire des soirées, puis je me suis aperçu qu’il n’y avait pas que des soirées (rires) et que l’on pouvait faire des partenariats, ça m’a intéressé un peu plus. J’ai toujours eu un attrait pour tout ce qui est politique, débat, en règles générales »

Un engagement important

Après 4 années d’implication dans des activités associatives et entamant sa cinquième année universitaire, Jean-Philippe connait bien les problématiques étudiantes. Il commence en étant responsable des partenariats et secrétaire général au Bureau des Etudiants (BDE) du campus LASH, dans lequel il deviendra ensuite président. Après un mandat d’élu au Conseil Académique, il est actuellement responsable du pôle représentation de la Fédération des Associations et Corporations Etudiantes des Alpes-Maritimes (FACE 06) : « c’est ce qui m’a donné goût à la représentation, et cela a confirmé mon envie de représenter » confie Jean-Philippe.

Ses thématiques d’action

Jean-Philippe Espallargas souhaiterait développer plusieurs points, qui lui semble essentiels, pendant son mandat. La première est une thématique qui lui tient beaucoup à cœur : Lutter contre l’isolement social.« Beaucoup d’étudiants qui vont à l’Université ne sont pas forcément inclus dans la communauté étudiante, car certains sont victimes de leur timidité. Il y a des personnes qui le vivent plutôt bien, puis il y en a certains qui le vivent très mal. Ça peut conduire au décrochage scolaire au minima, puis ça peut aller jusqu’au suicide » dénonce le Vice-Président étudiant. Plusieurs solutions, comme le parrainage, ont déjà été proposées par Jean- Phillipe, afin de combattre l’isolement social et c’est dans cette direction qu’il veut évoluer : « Le parrainage est quelque chose que j’aimerai beaucoup développer sur les campus et qui n’est pas du tout généralisé. Donc le but est d’inciter et d’institutionnaliser le parrainage ».

Deuxième thématique importante qu’il souhaite développer : favoriser l’insertion professionnelle. Pour ce faire, il compte inciter en informant le plus possible les étudiants sur la possibilité d’effectuer des stages facultatifs : « parfois, ce n’est pas mentionné que l’on peut faire des stages facultatifs. Donc il faut aussi inciter à l’alternance qui permet une bonne insertion ».

Troisième objectif important pour Jean-Philippe : travailler sur le modèle compensatoire. « Il s’est avéré que le contrôle continu intégral favorisait plus la réussite et l’assimilation des connaissances, tandis qu’avec le contrôle terminal, on a constaté que, souvent, les étudiants travaillent trois semaines avant la fin du semestre afin de connaitre le plus de choses possibles, mais quand on leur demande deux ans après, ils ne s’en souviennent plus » dénonce le Vice-Président étudiant. Il désire également développer la communication autour de la transition Université Nice Sophia Antipolis à Université Côte d’Azur.

Dévoué, Jean-Philippe Espallargas décrit les qualités idéales d’un Vice-président : « Il ne faut pas avoir de tabous, je pense, pourvoir parler de tout. Puis savoir le dire lorsque l’on se trompe de direction, pour moi c’est essentiel, car l’objectif c’est d’être le porte-parole. Il faut aussi être sociable, avoir une certaine proximité avec les gens. Mais il est aussi nécessaire d’avoir du caractère ». Son objectif : représenter les étudiants et améliorer le quotidien au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis.