Jeanick Brisswalter, nouveau Doyen de la Faculté des sciences du sport de l’UNS

Jeanick Brisswalter, 55 ans, Professeur des universités en sciences et techniques des activités physiques et sportives, a été élu Doyen de la faculté des sciences du sport de l’UNS, à la majorité des membres du conseil de gestion, le 2 juin dernier pour une période de 5 ans. Il prendra officiellement ses fonctions le 1er juillet prochain.

Il sera entouré, durant son mandat, de 3 vice-doyens : Serge Colson pour la formation, Denis Parisot pour les relations internationales et Jean-Marie Garbarino pour la valorisation des formations.

Jeanick Brisswalter a débuté sa carrière comme chercheur au laboratoire de physiologie et biomécanique de l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance (INSEP) où il est resté 11 ans. Ensuite, il devient maître de conférence à l’Université de Poitiers puis professeur des universités ; il intègre l’Université de Toulon en 1999, où il dirige le laboratoire d’ergonomie sportive, avant de rejoindre l’Université Nice Sophia Antipolis en 2009 où il créé et dirige le laboratoire de motricité humaine, éducation sport santé (LAMHESS, EA 6309). Ses travaux de recherche portent sur la physiologie de l’exercice et du mouvement et font l’objet de nombreuses publications dans des revues scientifiques internationales, il est également expert pour plusieurs organismes scientifiques au niveau national et international

Le nouveau Doyen place son mandat dans la continuité du travail accompli par la précédente équipe dirigée par Jean-Marie Garbarino. Il souhaite que la faculté trouve une pleine lisibilité dans l’offre de formation et de recherche de l’UNS tout en affirmant sa volonté d’être plus ouverte sur le monde professionnel et sur l’environnement socio économique de la région Sud Est.

La recherche, un des points clés du développement de la faculté

La recherche sur le mouvement humain doit continuer à se développer, à ancrer sa reconnaissance dans les domaines du  sport, du tourisme et de la santé au niveau local et régional tout en continuant à développer son rayonnement national et international par la qualité et l’originalité de ses travaux. Elle doit également servir d’ancrage fort à l’ensemble des formations notamment au niveau Master.

Une formation en STAPS complète de la licence au doctorat

L’offre de formation de la faculté des sciences du sport doit augmenter sa lisibilité et sa visibilité au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis mais également auprès de ses partenaires du monde socio-économique. Il s’agit de développer les relations de la faculté avec les secteurs professionnels de la région PACA et structurer l’aide à l’insertion professionnelle des étudiants.

Une mobilité étudiante et des relations internationales toujours plus nombreuses

Le nouveau Doyen souhaite continuer à structurer, notamment dans le cadre des programmes d’échanges (Erasmus, crepuq, …), la mobilité étudiante (séjours d’étude et stages) et enseignante, et accroître l’attractivité des formations. Le dispositif d’intégration des étudiants étrangers dans nos formations doit être amélioré afin de favoriser leur réussite. Enfin le rayonnement international de l’UFR vers les universités pour lesquelles des collaborations recherche existent déjà doit se poursuivre (Australie, Grande Bretagne, Etats-Unis et Brésil notamment)