L’aventure Rosetta redémarre !

Le 13 juin 2015, l’atterrisseur Philae s’est réveillé de sa période d’hibernation. Pour l'occasion et pour réagir à ce réveil, la prestigieuse revue Nature met à l'honneur l'équipe de l'Institut de Chimie de Nice (UNS/CNRS) et le chercheur Uwe Meierhenrich dans une interview.

A nouveau, l’Agence spatiale européenne reçoit des informations et les transmet aux équipes de chercheurs concernés.


Impliqué dans la mission Rosetta depuis le départ, l’Institut de Chimie de Nice de l’Université Nice Sophia Antipolis (http://www.unice.fr/icn) avait placé un chromatographe phase gaz couplé à un spectomètre de masse pour étudier les molécules organiques présentes sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Uwe MeierhenrichAujourd’hui, la Revue Nature met notamment à l’honneur l’équipe d’ICN et le chercheur Uwe Meierhenrich dans un article paru dans Nature 522 (2015 18 juin) pages 263-264.

http://www.nature.com/news/revived-philae-poised-to-do-comet-science-1.17767

Bravo à eux !

Pour rester connecter à l’actualité de cet événement historique, suivez sur twitter : @ESA_Rosetta et @MhenriU