Géoazur contribue à l'élaboration de la meilleure éphéméride de Mercure et de nouvelles contraintes pour l'étude de la relativité générale

Un groupe de chercheurs de Géoazur (UNS/CNRS/IRD/OCA), de l’institut UTINAM (Université de Franche Comté/CNRS), de l’IMCCE (Observatoire de Paris/CNRS/UPMC Université Lille 1) et du CNES vient de proposer, en utilisant les données de la sonde MESSENGER, la meilleure éphéméride de Mercure jamais produite et a surtout amenée de nouvelles contraintes sur les paramètres de la relativité générale. Leurs travaux sont parus le mois dernier dans Astronomy & Astrophysics.
Géoazur contribue à l'élaboration de la meilleure éphéméride de Mercure et de nouvelles contraintes pour l'étude de la relativité générale

Vue d’artiste de la sonde MESSENGER en orbite autour de Mercure. Crédits : NASA

Mercure est la planète la plus petite et la moins connue du système solaire. Elle est aussi la plus proche du soleil. Cette proximité rend l’étude de sa dynamique, fondamentale du point de vue de la relativité générale. L’effet de la relativité générale sur l’orbite de la planète est en effet le plus fort de tout le système solaire (43 secondes par siècle d’avance du périhélie). Jusqu’à récemment, elle n’avait été approchée qu’à trois reprises par la sonde Mariner 10 dans les années 70 (deux fois en 1974 et une fois en 1975).


Lire l'article complet sur le site de Géoazur 

 

Image : Vue d’artiste de la sonde MESSENGER en orbite autour de Mercure.


Crédits : NASA


Géoazur collabore à une des meilleurs éphémérides de la planète Mercure jamais produites