La conférence nationale des doyens de droit et science politique se réunit à Nice

La conférence nationale des doyens de droit et science politique s'est reunie les 10 et 11 octobre sur le campus Trotabas à l'invitation du Doyen Christian Vallar et sous la présidence de Sandrine Clavel, Doyen de la faculté de droit et science politique de l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en Yveline.
La conférence nationale des doyens de droit et science politique se réunit à Nice

Doyens des facultés de droit

Cette session a réuni une trentaine de doyens venus des quatre coins de France.

Leurs travaux ont porté sur 3 points principaux :

  • la sélection en Master : la conférence des doyens a réaffirmé fermement et à l'unanimité son attachement à la sélection en master ; à l'issue d'une session de travail à ce sujet, un document collectif et officiel a été élaboré fixant la position de la conférence sur ce point et destiné au Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
  • la place et la reconnaissance données au Doctorat aujourd'hui : le conseil national du droit (CND) a lancé une enquête sur le doctorat en droit à finalité professionnelle non universitaire. En effet depuis une dizaine d'années, des étudiants en Master 2 s'engagent massivement dans une recherche doctorale avec une perspective professionnelle autre qu'académique, montrant une nouvelle "employabilité" des docteurs en droit hors de l'Université. La conférence des doyens s'est donc prononcée à la demande du CND pour la création d'un doctorat académique et d'un doctorat d'exercice.
  • Enfin, un rapprochement entre la Conférence et l'Université Numérique Juridique Francophone a été acté, ceci afin de créer une visibilité plus importante des formations et de la recherche en droit dans l'intérêt à la fois des enseignants-chercheurs et des étudiants en droit.

 

Créée en 1972, la conférence des doyens de droit et science politique a pour triple objectif :

  • d'adapter les formations à l’évolution et aux besoins de la société dans le but de garantir une filière universitaire professionnalisante d'excellence, 
  • d'assurer la juste place des Facultés de droit et science politique dans un paysage universitaire national et international en mouvement, 
  • de contribuer au rayonnement international de l’Université française, et du droit français.
En savoir plus : univ-droit.fr