France-Russie : internationalisation de l'enseignement et de la recherche

Dans le cadre des Journées de Moscou à Nice, organisées par les villes de Nice et Moscou, l'UNS et son partenaire moscovite ARENAP ont organisé sur le campus Valrose le jeudi 9 juin une conférence sur le Partenariat entre la France et la Russie. Les discussions ont porté sur les nouvelles tendances du développement du marché mondial de l’enseignement, sur la création de l’Université franco-russe et sur les nouveaux modèles d’université dans le monde.
France-Russie : internationalisation de l'enseignement et de la recherche

Colloque franco-russe - Crédit photo © A. Macarri

La coopération entre la France et la Russie ne date pas d'hier, les liens qu'entretient la Russie plus particulièrement avec la Ville de Nice et la Côte d'Azur datent du 18ème siècle. Nice est probablement la première ville russe de France, abritant la plus belle église russe hors de Russie. C'est dans ce contexte que la Ville de Nice et de Moscou ont organisé du 9 au 12 juin dernier les journées de Moscou ; l'Université Nice Sophia Antipolis a reçu le jeudi 9 juin une délégation russe pour une journée consacrée au partenariat France-Russie dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'Université Nice Sophia Antipolis (UNS) et plusieurs établissements russes, en particulier à Moscou bénéficient d’une coopération académique très active. L'ARENAP (Académie Présidentielle Russe d'Economie Nationale et d'Administration Publique) et l'URAP (l'Université russe de l'Amitié des Peuples) sont, notamment, des partenaires avec lesquels des échanges riches et continus sont établis, dans le contexte de liens forts établis entre leurs territoires.

Après une rencontre, le matin, avec les recteurs des différentes académies russes, l'après midi était consacré à l'internationalisation de l'enseignement supérieur et aux perspectives de développement entre les 2 pays. En effet, la Russie a a entrepris ces dernières années une modernisation de son système éducatif supérieur et compte aujourd'hui plus de 6 884 200 étudiants.

Cette rencontre se déroule quelques semaines après l'annonce de la création de l'université franco-russe, un consortium de 8 établissements français et russes ayant pour principal objectif d'assure la promotion de la mobilité étudiante et le développement de la recherche scientifique conjointe. L’Université Franco-Russe prévoit notamment le développement de programmes conjoints de formation incluant les programmes de « double diplôme » au niveau Licence et Master et les cotutelles de doctorat.