La faculté de médecine se dote d'un centre de simulation en otoscopie

Recherche

Destiné à améliorer la formation ORL des étudiants en médecine, ce centre d'otoscopie, unique en France, sera installé dans les locaux de la faculté de médecine et dirigé par le Dr Nicolas Guevara, chirurgien ORL à l'Institut de la face et du cou. La création de ce centre a pu se faire grâce à un don de la société Audition Conseil via la Fondation d'Université Côte d'Azur.

28-05-2019

L’otoscopie est un examen de l’oreille externe, du conduit auditif externe, du tympan et de l’oreille moyenne. C’est un acte très fréquemment réalisé en médecine générale et en pédiatrie, les spécialistes ORL n’étant souvent consultés que dans un deuxième temps, dans le cadre d’une pathologie plus complexe. "Il est donc important que les étudiants en médecine maîtrisent cet acte, jusqu’alors appris dans le cadre de cours théoriques, sur des photos de tympan", souligne Nicolas Guevara, chirurgien ORL à l'Institut de la face et du cou de Nice. 

La faculté de médecine de Nice, déjà pionnière dans l'enseignement par simulation, vient de se doter de 10 têtes et otoscopes. Ce nouvel équipement va permettre d’améliorer considérablement cet apprentissage. "En s’exerçant sur des mannequins, l’étudiant va pouvoir apprendre, répéter et acquérir les gestes techniques, avec une mise en situation reflétant très bien la réalité de l’examen par otoscope", explique le Dr Guevara.

Cet équipement a été financé par un mécène Audition Conseil, via la fondation Université Côte d'Azur. "L'audition est un problème de santé publique", confie Stéphane Bardet, Directeur général d'Audition conseil "et le gouvernement a d'ailleurs pris des mesures pour une meilleure prise en charge des dispositifs auditifs ; des avancées technologiques sont réalisées et Audition Conseil, en participant au financement de ce centre d'otoscopie, se situe ainsi au commencement de cette dynamique d'innovation."

Ce centre de simulation en otoscopie sera situé à côté du centre de simulation médicale créé en 2008 à la faculté de médecine. Patrick Baqué, Doyen de la faculté de médecine, se réjouit de ce nouvel équipement qui confirme la volonté de la faculté de médecine d'être pionnière dans l'enseignement par simulation, permettant ainsi de respecter ce principal fondamental en médecine "jamais la première fois sur le patient". "L'apprentissage par simulation commence à se généraliser grâce aux médecins qui s'impliquent et aux étudiants tuteurs qui interviennent. Notre centre actuel de simulation, le premier créé en France, commence à vieillir ; c'est pourquoi nous allons, avec le soutien d'Université Côte d'Azur, construire un nouveau centre entièrement rénové dans un bâtiment proche de la faculté et du CHU", confie le Doyen.

 

Partager cet article :