La Fondation UNICE soutient le projet SISMED pour la prévention des risques de séismes en Méditerranée

La Fondation UNICE vient en soutien du laboratoire Geoazur afin de permettre la réalisation d'un programme de recherche en Mer Méditerranée, unique en Europe, qui permettra d’apporter des solutions sur la prévention des risques grâce à la caractérisation des failles sismiques au large de nos côtes.
La Fondation UNICE soutient le projet SISMED pour la prévention des risques de séismes en Méditerranée

credit photo Geoazur

Pour la première fois, le navire de recherche océanographique RV Marcus Langseth, fleuron de la flotte académique américaine sera en Méditerranée à l'automne prochain entre le Péloponnèse et la Crète. Grâce à un dispositif d'imagerie sismique exceptionnel, ce navire permet de sonder les structures de la croûte terrestre en profondeur, jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres sous le fond de la mer et avec une très grande résolution.

Avec le soutien de la Fondation UNICE, le laboratoire de recherche Geoazur (UNS/CNRS/IRD/OCA) a obtenu de la flotte américaine une prise en charge d'une équipe de scientifiques menée par Mireille Laigle afin qu'une campagne d'imagerie sismique se fasse dans le bassin Ligure entre Monaco et la Corse. Cette zone est bordée de failles actives profondément enfouies au large de la Côte d'Azur dont on ne connait pas encore la géométrie réelle en profondeur, alors qu'elles sont responsables du séisme de magnétude de 6,9 de 1887 qui a touché une partie de la côte méditerranéenne.

Saisir une opportunité exceptionnelle de pouvoir accéder à ce dispositif d'imagerie sismique offert par ce navire permettrait de réaliser une première scientifique en Europe. Toutes les études scientifiques permettant de mieux comprendre le fonctionnement mécanique de ces zones et d'anticiper les prochaines rupture sur les failles sont des atouts pour proposer une prise en compte plus adéquate du risque sismique.


Pour pouvoir embarquer sur le navire et faire les études nécessaires, les équipes scientifiques ont besoin de 350 000 euros. Vous pouvez soutenir ce projet de recherche par vos dons via la Fondation UNICE :
http://fondation-unice.org/projet-sismed/sismed-fr/