Le dispositif Med-Cap fête ses dix ans

Vendredi 10 janvier, l'université Nice Sophia Antipolis a fêté les dix ans du dispositif "Med-Cap Accueil" au Grand Château de Valrose. A cette occasion, l'Université a organisé les Rencontres Cap'Med, avec le soutien de la Région Provence Alpes Côte d'Azur.
Le dispositif Med-Cap fête ses dix ans

Dix ans med-cap

 

L'université Nice Sophia Antipolis a accueilli depuis l'année universitaire 2003/2004 plus de 120 étudiants méditerranéens principalement en sciences humaines. Le programme a représenté pour ces étudiants une réelle opportunité de poursuite d'études en France et d’insertion professionnelle dans leur pays d'origine.

 

Le programme "MED CAP Accueil" permet aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur situé sur des territoires avec lesquels la Région entretient des relations de coopération, d'effectuer un ou deux semestres d’études dans un établissement d’enseignement supérieur de Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

 

Témoignages :

 

Souad BACHAGHA (1ère promotion) :

« Le programme Cap Med constitue un tournant décisif dans ma vie universitaire et professionnelle. Sur le plan universitaire, ce programme m’a permis d’avancer dans mes recherches qui ont abouti à  l'obtention du diplôme de Magistère en Droit international et relations internationales. Cette réussite n'aurait pas pu être sans la précieuse documentation disponible à la bibliothèque et au sein des laboratoiresde recherches de la faculté de Droit à l’Université Nice Sophia Antipolis. Elle a été possible également grâce à l’encadrement et au suivi pédagogique et scientifique dont j’ai bénéficié tout au long de mon séjour, en assistant aux conférences, colloques, soutenances de thèse etdifférentes manifestations scientifiques. Ce programme m’a dotée d’une maturité scientifique considérable qui m’a permis de mieux fixer et réaliser mes objectifs.
Dès mon retour en Algérie, j’ai décroché un poste en tant que cadre juridique à l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT). Les recherches menées durant mon séjour à Nice, portaient sur le thème des télécommunications. Puis fortement intéressée par l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, j’ai obtenu un poste au sein de l’Université de Boumerdès en tant qu’enseignante en Droit.
Dix ans après, l’expérience Cap Med accueil m’accompagne toujours, et avec mon retour à l’université, elle a éveillé en moi la mêmedynamique et volonté de poursuivre dans le domaine de la recherche. Actuellement, en plus de mes charges pédagogiques, je suis membred’une unité de recherche en droit international en Algérie, je participe à des manifestations scientifiques diverses nationales et internationales. »

 

 

nour fassouli

Nour FASSOULI (6ème promotion)

Le programme Cap Med accueil représente pour moi une très belle expérience. Tout d’abord sur le plan humain, une ouverture vers le monde des études en France, la découverte d’autres cultures, ainsi que le sens de la responsabilité. A l'issue de mon séjour de formation j'aidécidé d'intégrer un Master à l'Université de Nice. L’obtention de mon Master 2 en droit des affaires option juriste d’entreprise m’a permisd’accéder au poste de responsable juridique dans une multinationale (entreprise française) en Algérie.

Je conseille fortement cette expérience inoubliable à d’autres étudiants. Avec le programme Cap Med accueil, nous avons eu l’occasion de rencontrer des étudiants de différentes nationalités (allemande, sénégalaise, italienne…etc.), de découvrir l’une des plus belle ville du monde : Nice !
Ce fut une expérience très enrichissante sur tous les plans !

 

 

Chahnez antri-bouzar

Chahnez ANTRI-BOUZAR (7ème promotion)

« Le programme Cap Med accueil a constitué pour moi un réel tremplin : c’est le début de mon devenir universitaire en France. Le programme Med Cap Accueil nous a assuré pendant les deux premiers mois des cours intensifs de langue française, ce qui a substantiellement amélioré mon niveau de langue et m’a permis par la suite d’obtenir en France le Diplôme Approfondi en Langue Française (DALF). Aussi, des cours de méthodologie de recherche nous ont été dispensés, ce qui m’a particulièrement aidé à me familiariser avec la bibliothèque.
Grâce au programme, j’ai poursuivi un master en droit, des stages ont consolidé cette formation. J’ai eu également le privilège de réaliserdes rencontres avec des personnes de formations multidisciplinaires et d’expériences professionnelles diverses. Actuellement, je suisdoctorante, je travaille avec une entreprise sur un projet expérimental et j’assure des actions de la formation scientifique au niveau dedifférentes structures. »

 

 

Plus d'information