Le LEAT récompensé au niveau européen pour son projet SPECTRA

Proposer sans cesse de nouveaux services dans les systèmes de communications sans fil avec des débits toujours plus importants, tout en réduisant l’impact environnemental en termes énergétique, de composants électroniques, et d’émissions radioélectriques : tel est l'objectif du projet SPECTRA primé lors du Celtic Plus Event. Ce projet répond à un chalenge très important de l’industrie des télécommunications.
Le LEAT récompensé au niveau européen pour son projet SPECTRA

l'équipe du projet SPECTRA - crédit photo ©A. Macarri Service communication

Le laboratoire Electronique, Antennes et Télécommunications (UNS/CNRS) a reçu au niveau européen le prix "Celtic Excellence Award" dans la catégorie "Network Technologies" pour son projet SPECTRA de services innovants dans les communications sans fil lors du Celtic Plus Event qui s'est déroulé à Vienne à la fin du mois d'avril.

Le projet SPECTRA s’était fixé 5 objectifs principaux qui étaient l’amélioration de l’efficacité spectrale (qualité de la transmission) grâce à l’utilisation de la radio cognitive et de traitements à antennes multiples, la minimisation du nombre  de composants grâce à une approche radio logicielle et reconfigurable permettant l’utilisation des mêmes éléments dans plusieurs standards, l’optimisation énergétique des terminaux grâce à des architectures matérielles innovantes, la minimisation des interférences à travers des topologies innovantes de réseaux, la fiabilité et la robustesse des communications.

Un projet collaboratif

Le projet européen SPECTRA "Spectrum and Energy Efficiency in 4G communications Systems and Beyond", avait pour porteur Thales Communications & Security SAS et comme partenaires Eurecom, INDRA, TEAM CAST, Institut Mines Télécom, Monaco Telecom et le LEAT. 

Pour le LEAT, le responsable scientifique était Robert Staraj (PU), secondé dans ce projet par les membres permanents Georges Kossiavas (PU), Léonardo Lizzi (MCF) et Fabien Ferrero (MCF). Trinh Le Huy et Marcio Silva Pimenta, doctorants au laboratoire, ont également participé au projet. Pour EURECOM, les responsables scientifiques étaient Dominique Nussbaum (responsable développement) et Christian Bonnet (professeur), et pour l’IMT, Renaud Pacalet, Anne-Claire Lepage et Bernard Huyart.

La collaboration entre les acteurs du LABEX (LEAT, EURECOM, Institut Mines Telecom) a permis d'innover dans un projet interdisciplinaire, où :

  • le LEAT est intervenu pour la conception des systèmes antennaires de type MIMO (entrées multiples, sorties multiples)
  • EURECOM a fourni un ensemble complet de communication SDR (Software Defined Radio) dénommé OpenAirInterface (www.openairinterface.org)
  • Institut Mines Telecom est intervenu dans l’implémentation des antennes reconfigurables et du traitement du signal numérique.

 

En savoir plus : https://www.celticplus.eu/presentations-of-the-celtic-plus-event-vienna-28-april-2015/

 

Vidéo (53éme minute) : https://www.youtube.com/watch?v=QhkjSIASgkc