Le professeur Xiao Gang, créateur du logiciel WIMS s’est éteint le vendredi 27 juin 2014

Chercheur passionné au laboratoire de mathématiques J.A. Dieudonné, le professeur Xiao Gang laisse une empreinte marquante dans la communauté des enseignants, des élèves et des étudiants. Il a notamment développé la plate-forme interactive d’apprentissage WIMS, connue et utilisée dans le monde entier.

Né deux ans après la proclamation de la République Populaire de Chine à Wuxi, le Professeur Gang XIAO, décédé le 27 juin 2014 à Nice était reconnu comme l’un des tout meilleurs spécialistes des surfaces algébriques au monde. Homme de défi, passionné de Mathématiques, le jeune XIAO Gang, dans les années soixante-dix, en pleine révolution culturelle, après les travaux aux champs, le soir, transi de froid, enfilait des gants pour taper des textes mathématiques. 

Dans les années quatre-vingts il fait sa thèse à Orsay, sous la direction du Professeur Michel RAYNAUD et la conduite effective du Professeur Arnaud BEAUVILLE. C’est dans les années quatre-vingt-dix, qu’il a démontré son résultat le plus fameux, publié dans Annals of Maths (prestigieux journal de la communauté mathématique). Théorème relativement facile à comprendre, optimal et définitif, qui trouve le nombre maximum de symétries des surfaces ‘’difficiles’’ (celles pour lesquelles le problème se pose). 

On reste admiratif de ce personnage brillant, généreux mais à la simplicité (ou plutôt à l’humilité) déconcertante, celui qui a mis son énergie et son talent à la création d’un outil pour l’enseignement appelé WIMS. Une communauté d’utilisateurs et de développeurs, WIMSEDU, a repris le flambeau sous la direction de Bernadette PERRIN-RIOU, Professeur au Département de Mathématiques d’Orsay. 

Le Professeur XIAO Gang avait encore d’autres projets ambitieux. Il espérait vraiment les mener à bout. L’un de ses centres d’intérêt ces deniers temps concerne l’énergie solaire. Son rêve était que l’on puisse construire des capteurs solaires à prix et rendement compétitifs. Adepte du ‘’fais le toi-même’’ (‘’do it yourself’’ en anglais), il a rédigé un manuel d’une trentaine de pages illustrant la construction d’un tel capteur cylindro-parabolique pour un coût d’environ une centaine d’euros le mètre carré. Le sien, construit bien évidemment par lui-même (et servant à l’illustration du manuel) mesure moins d’un mètre carré. 

La vie du Professeur XIAO Gang a parfaitement  illustré la formule ‘’des actes plutôt que des paroles’’. 

 Nos pensées vont à sa famille et à tous ses proches à qui la mort a arraché un époux, un père, un frère, un oncle, un ami si cher. 


Visiter la page "Hommage au professeur Xiao Gang"