L'UNS au service des Préalpes d'Azur pour la promotion et la protection du parc

L'UNS et les Préalpes d'Azur ont signé le 9 septembre dernier une convention faisant du parc régional un terrain d'expérimentation et d'innovation, précurseur de politiques de développement durable permettant ainsi à l’Université Nice Sophia Antipolis, au travers de ses laboratoires de recherche et de ses formations, d’apporter son expertise dans ses différents domaines de compétences.
L'UNS au service des Préalpes d'Azur pour la promotion et la protection du parc

Signature de la convention par Jeanick Brisswalter, vice-Président Recherche de l'UNS et Eric Mele, Président du PNR des PréAlpes d'Azur et Maire de Gourdon (crédit photo : C. Rousseau)

Le parc naturel des Préalpes d'Azur entre les vallées de la Siagne, du Loup, de la Cagne, de l'Estéron et du Var, représente 1/3 de la biodiversité métropolitaine française, fruit de milliers d’années d’interaction homme-nature et toujours étroitement liée au maintien de l’activité pastorale ;  2000 cavités et 140km de galeries souterraines forment la partie accessible à l’homme de l’immense réseau souterrain, véritable château d’eau pour la Côte d’Azur ; un patrimoine culturel extrêmement riche, notamment pour la forme architecturale médiévale groupée et perchée des villages. Pour mettre en valeur et préserver ses patrimoines naturels, les PréAlpes d'Azur ont choisi de devenir une zone d'expérimentation et d'innovation, offrant ainsi un champ d'investigations intéressant pour les recherches et les formations de l'UNS.

C'est donc naturellement que le PNR et l'Université ont choisi d'officialiser cette coopération en signant une convention de partenariat le 9 septembre dernier lors de la rentrée de l'IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l'Environnement et du développement Durable).Le partenariat portera sur différentes thématiques comme la transition énergétique et écologique, la gestion de l'eau, les risques naturels et anthropiques, la valorisation sociale et patrimoniale des espaces protégés, la sensibilisation et l’éducation à l’environnement et au territoire, le tourisme durable, le développement local et la chimie verte (plantes aromatiques, cosmétiques, médicinales).

Une des premières actions de cette collaboration sera de dresser une base documentaire sur les travaux de recherches concernant la zone géographique du Parc Naturel Régional Préalpes d’Azur.

Autre action à venir : le PNR sera le partenaire des ateliers de l'IMREDD dans lesquels les étudiants des différents masters de l'Institut vont se positionner comme experts-conseils avec l'aide de leurs enseignants pour faire un état des lieux et proposer des éléments de diagnostics sur des sujets d'études proposés par les responsables du PNR.