Patrick Collombat récompensé par la Société Francophone du Diabète

Patrick Collombat, directeur de recherche Inserm à l'institut de Biologie Valrose (UNS/CNRS/Inserm) a reçu le prix Auguste Loubatières décerné par la Société Francophone du Diabète pour ses recherches sur le diabète de type 1.
Patrick Collombat récompensé par la Société Francophone du Diabète

Patrick Collombat

Ce prix, doté d'une bourse de 5000€, récompense chaque année un médecin ou un chercheur d’un pays francophone, âgé de moins de 45 ans pour un ensemble de travaux ou une découverte particulièrement remarquable dans le domaine du diabète ou des maladies métaboliques.

Patrick Collombat est déjà lauréat de nombreux prix prestigieux qui récompensent l'excellence de ses travaux de recherche. Son équipe « Génétique du diabète » à l'Institut de Biologie Valrose , se focalise sur le diabète de type 1 qui se caractérise par la perte des cellules beta produisant l'hormone insuline. Les personnes atteintes de ce type de diabète doivent nécessairement s’injecter de l’insuline pour combler cette déficience. Malgré les thérapies actuelles, les patients atteints de diabète de type 1 ont une espérance de vie réduite et une qualité de vie fortement altérée au regard de personnes non atteintes. De nouveaux traitements se doivent donc d'être établis.

L’équipe « Génétique du diabète » de l’Institut de Biologie Valrose a précédemment démontré qu’en utilisant la souris comme modèle, il est possible de transformer des cellules du pancréas en cellules qui fabriquent de l’insuline. Les chercheurs ont également pu démontrer que ces cellules peuvent être régénérées.

En s’associant avec plusieurs autres laboratoires de recherche, une molécule capable de régénérer les cellules qui produisent de l’insuline a été trouvée.