Stéphane Noselli, élu membre de l’European Molecular Biology Organisation (EMBO)

Le Directeur de l’institut de Biologie Valrose à l'UNS, Stéphane Noselli, a été nommé le 7 mai 2014 membre de l'EMBO. Son élection souligne l’excellence de ses travaux scientifiques et la reconnaissance internationale de ses recherches.

Utilisant la drosophile, modèle génétique de référence, Stéphane Noselli et son équipe ont apporté de nombreuses contributions originales en biologie du développement. Depuis 1999, entouré des chercheurs, ingénieurs et techniciens qu’il a réunis dans son laboratoire de la Faculté des Sciences (Morphogenèse épithéliale et asymétrie droite-gauche chez la drosophile), il a caractérisé plusieurs mécanismes fondamentaux de l’embryogenèse, de la morphogénèse et de l’établissement de l’asymétrie Droite/Gauche au cours du développement. 


A propos de l'EMBO


Créée en 1964 pour promouvoir la biologie moléculaire en Europe, l’EMBO est devenue une organisation scientifique majeure dont le prestige est largement reconnu. Sa mission est de contribuer à la construction d’une recherche d’excellence européenne dans les sciences de la vie. Pour promouvoir cette excellence, elle accompagne les chercheurs les plus talentueux à toutes les étapes de leur carrière, dynamise les échanges scientifiques et aide ainsi à construire un environnement optimal pour la recherche européenne dans ce domaine. Elus par un processus très sélectif par les membres de l’organisation, environ 50 chercheurs, les plus reconnus de leur domaine, rejoignent chaque année l’EMBO qui compte actuellement près de 1600 chercheurs dont 66 Prix Nobel. Les membres de l'EMBO ont un rôle primordial dans l'organisation de la recherche Européenne en biologie et dans ses orientations scientifiques.


 


En savoir plus sur la recherche de Stéphane Noselli