Une stratégie nationale de l'enseignement supérieur ambitieuse pour les 10 prochaines années

Inscrite dans la loi pour l’Enseignement supérieur et la recherche du 22 juillet 2013, la stratégie nationale de l'enseignement supérieur (StraNES) a pour ambition de définir les objectifs nationaux engageant l'avenir à l'horizon des 10 prochaines années et de proposer les moyens de les atteindre. Le rapport sur la stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES) a été remis le 8 septembre 2015.
Une stratégie nationale de l'enseignement supérieur ambitieuse pour les 10 prochaines années

Logo StraNES

 Ce travail doit permettre à la France de se fixer des objectifs et des orientations pour les 10 prochaines années.

Faire de la France « une société apprenante »

Ce rapport dessine une stratégie nouvelle pour l’enseignement supérieur et formule des propositions concrètes destinées à faire de la France « une société apprenante » capable de répondre aux défis d’un monde qui change. C’est‐à‐dire une société capable, par la formation, de s’adapter en permanence et de qualifier notre jeunesse pour l’avenir. Pour répondre aux enjeux de la révolution numérique, de la transition écologique et de la sécurisation des parcours professionnels, la formation devient plus que jamais un levier de croissance économique et de justice sociale.

Un objectif de 60 % d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur dans 10 ans

La StraNES propose ainsi d’accroître le niveau général de qualification des Français en se fixant à horizon de 10 ans un objectif de 60 % d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur. Pour servir cette ambition nouvelle, la StraNES place la lutte contre les inégalités sociales dans l’accès aux diplômes, la formation tout au long de la vie (FTLV) et la transition digitale au coeur de ses propositions.

Les 40 propositions du rapport rassemblées autour de 5 axes stratégiques, sont la base d’une feuille de route pour le gouvernement destinée à faire de la France une « société apprenante », dynamique et juste. Selon le Président de la République, « l’ambition portée par le rapport est désormais celle du gouvernement au service du développement des connaissances et de la réussite des étudiants ».

Les propositions de la stratégie nationale de l’enseignement supérieur (laquelle est articulée avec la stratégie nationale de la recherche ‐ SNR) seront présentées aux instances représentatives et aux commissions parlementaires compétentes dans les prochaines semaines. Afin d’atteindre les objectifs de la StraNES, les premiers chantiers et mesures opérationnelles concrètes seront lancés dès cet automne.

Pour consulter le rapport de synthèse de la StraNES du 8 septembre 2015