Christian Vallar, réélu Doyen de la Faculté de Droit et Science politique de l’UNS

Christian Vallar, 56 ans, Professeur des Universités en droit public, a été réélu Doyen de la faculté de droit et science politique de l’UNS, à l’unanimité des membres du conseil de gestion, le 13 mai dernier pour une période de 5 ans.
Christian Vallar, réélu Doyen de la Faculté de Droit et Science politique de l’UNS

Christian Vallar, Professeur des Universités en droit public

Il sera entouré de 3 vice-Doyens : le Professeur Xavier Latour, vice-Doyen à la pédagogie, le Professeur Yves Strickler, Vice-Doyen à la recherche et M. Giulio-Cesare Giorgini, Vice-Doyen aux relations internationales. Doyen de la faculté depuis 2009, Christian Vallar est Professeur des universités en droit public depuis 1992, Avocat au barreau de Nice depuis 1991 et Directeur du Centre d’études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACF). Il est également fondateur et membre du conseil d’administration de l’Association française du droit de la sécurité et de la défense.

Continuité et développement

Pour son second mandat, Christian Vallar souhaite poursuivre l’action menée depuis 5 ans avec son équipe et continuer à développer le rayonnement de la faculté de droit et science politique au niveau local mais également international.

Il souhaite une faculté bien insérée dans le tissu socio-économique local et ouverte sur la Ville en proposant notamment une programmation riche en conférences grand public et en colloques. Il souhaite également que les institutions juridictionnelles du département soient représentées au sein de l’établissement en introduisant au sein du conseil de gestion des personnalités de premier plan représentant le tribunal administratif de Nice, le Tribunal de Grande Instance ainsi que les 2 barreaux de Nice et Grasse.

Il souhaite faire de la faculté un lieu de référence en matière de droit et de science piltique.

Une faculté à dimension internationale

Avec l’aide de son vice-doyen aux relations internationales, le Doyen Vallar souhaite continuer à développer la dimension internationale. Des accords (hors Erasmus) sont déjà passés ou en cours avec des institutions universitaires de droit d’autres pays : Chine, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Italie, Albanie, Macédoine, Kosovo, Azerbaijan. Avec la Russie notamment, d’importantes relations ont été établies en particulier avec la faculté de droit de l’école supérieure d’économie et l’académie présidentielle (équivalent de l’ENA française) qui compte s’implanter à Nice.

Enfin, côté recherche, il souhaite que l’expertise des laboratoires de recherche de la faculté soit mieux connnue que ce soit en droit public ou en droit privé et qu’une meilleure visibilité leur soit donnée.