Conférence grand public : Le verre noir et la lumière : une association originale pour les technologies optiques de pointe

En 2015, déclarée année internationale de la lumière, le LPMC s'associe à l'UNS pour vous proposer une série de conférences sur le thème de la lumière. La première conférence aura lieu le mardi 20 janvier à 18h00 au Théâtre du Grand Château de Valrose A l'occasion de cette conférence, nous aurons l'immense plaisir d'accueillir Jean-Luc Adam, Directeur de Recherche au CNRS, chercheur à l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes.
Conférence grand public : Le verre noir et la lumière : une association originale pour les technologies optiques de pointe

Verre noir

Quand ? Le 20-01-2015,
de 18:00 à 19:30
Où ? Théâtre du Château Valrose
S'adresser à
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Résumé : 

Lorsqu’on évoque le verre, il vient à l’esprit un matériau dur, bien que fragile, et surtout un matériau transparent à la lumière visible. Cette propriété lui a valu d’être utilisé depuis des siècles en architecture, permettant à l’homme de se protéger des intempéries et du froid tout en bénéficiant de l’éclairage naturel. 

La lumière visible correspond à un spectre continu de radiations dont les longueurs d’onde s’étendent de 0,4 µm dans le bleu à 0,8 µm dans le rouge. Au-delà du visible, commence un nouveau domaine spectral, l’infrarouge, qui s’étend jusqu’à des longueurs d’onde de 100 µm environ. Ce domaine de radiations électromagnétiques, invisible à l’œil nu, est en fait très riche d’applications pour peu que des sources de lumière, des éléments d’optique et des détecteurs de lumière soient disponibles dans cette gamme de longueurs d’onde. 

L’exposé est consacré aux verres noirs, c’est-à-dire à des verres à base d’éléments chalcogènes (soufre, sélénium, tellure) dont la transparence se situe dans le domaine infrarouge, typiquement entre 1 et 30 µm. Ces verres non-conventionnels peuvent être préparés sous la forme de lentilles, de hublots, de fibres, autant d’éléments optiques qui permettent leur mise en œuvre dans des applications nouvelles et très variées, impossibles à réaliser avec les verres classiques à base d’oxyde: caméras infrarouges pour la vision de nuit, capteurs à fibres optiques infrarouges pour le diagnostic précoce et non-invasif de pathologies , nouvelles sources de lumières, etc.


Cette conférence est destinée au grand public, aux esprits curieux !

ENTREE GRATUITE