Evolution des architectures réseaux des Centres de Données pour le Big Data : vers un modèle de "Fabric”

Lundi 9 février de 15h30-18h30 - Site de Sophia Antipolis - Cette conférence a pour objectif d’expliquer et de décrire l’évolution de l’architecture traditionnelle des Centres de Données dit “architecture hiérarchique à couches multi-niveaux” vers une architecture à réseau plat et complètement maillé communément appelé réseau de type “Fabric” - "tissu" en français (ou réseau “Clos” formalisé par Charles Clos).
Evolution des architectures réseaux des Centres de Données pour le Big Data : vers un modèle de "Fabric”

Exterieur Sophia

Quand ? Le 09-02-2015,
de 15:30 à 18:30
Où ? IUT site de Sophia Antipolis
S'adresser à Dominique GOLERET
Téléphone 04 97 25 83 35
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Un réseau de type Fabric vise à supprimer la hiérarchie de couches d'équipements, en les considérant tous comme étant sur un même niveau (graphes homogène et non plus "en pyramide"). Le but est de ne pas limiter les routes utilisables par les protocoles, pour obtenir les débits les plus élevés possibles.
Cette évolution physique est impérative pour répondre aux nouveaux besoins en terme de performances et d’évolutivité de façon à garantir le transport des données massives de manière optimale.  En effet de nouveaux environnements logiciels (ex. Big-Data) conçus pour garantir la gestion efficace des informations volumineuses sont de plus en plus déployées en entreprises.  
S’appuyant sur le nouveau modèle d’architecture physique de type “Fabric”, pour répondre au transport des données avec une efficacité optimum, ainsi que pour supporter l’évolutivité et la capacité liées aux déploiements de cloud computing et de la virtualisation en général, une nouvelle technologie de virtualisation de réseau doit être mise en œuvre. 
Virtual LAN Extensible (VxLAN) a été conçu en collaboration avec plusieurs constructeurs de matériel et logiciel réseaux (Cisco, Broadcom, VMware, Arista, Citrix and Red Hat, pour ne citer qu’un ensemble) pour répondre a ces problèmes d’évolutivité. VxLAN a été soumis a l’organisme de normalisation de protocole IETF. 
VxLAN utilise une technique d’encapsulation de type  MAC-in-IP. Ce nouveau protocole de transport augmente l’évolutivité jusqu’à 16 millions de réseaux logiques et permet d’offrir une continuité adjacente de la couche 2 au-dessus d’un réseau routé IP. 
Cette session détaille le protocole VxLAN et son déploiement dans une architecture de type « Fabric ».