Ingénieur Polytech Electronique

Logo

Ingénieur Polytech Electronique

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Electronique
Spécialité :
Ingénieur
Année de sortie :
Effectifs :
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
Les Alpes Maritimes et la technopole de Sophia Antipolis présentent un environnement économique et industriel attractif. Cette technopole de Sophia Antipolis est un vecteur essentiel de développement sur lequel s'appuie le département Électronique.

Le Département Électronique affiche ainsi clairement sa volonté d'ouverture sur le monde industriel. Cette volonté se traduit par l'importance donnée aux stages en entreprise (plus de 36 semaines) et par l'implication dans la formation d'un grand nombre de professionnels (30% des enseignements en dernière année) pour transmettre le savoir-faire technique et industriel et leur vision industrielle.Par ailleurs, le département s'attache à familiariser ses élèves-ingénieurs aux outils modernes de l'ingénieur, tels que travail en groupe, conduite de projet, la qualité, la communication sans oublier les langues vivantes.
Savoir-faire et Compétences :
Les compétences techniques acquises par les ingénieurs du département électronique sont :
 
  • Electronique Analogique,
  • Electronique RF,
  • Electronique numérique,
  • Traitement du Signal,
  • Microélectronique (Conception et Test),
  • Systèmes embarqués, Télécommunications,
  • Réseaux des Télécommunications, Antennes miniatures,
  • Langages de programmation et outils informatiques
A cela s'ajoute l'ensemble des outils de gestion, sciences humaines, gestion de projet, communication sans oublier les 2 Langues Vivantes obligatoires dont l'anglais évalué par un test externe ( niveau C1, ou au moins 785 au Test TOEIC )

Admission

Conditions :
Le recrutement en cycle ingénieur est national et commun à l'ensemble du réseau Polytech (http://www.polytech-admission.org).

Les élèves ayant satisfait au « Parcours Polytech' » sont admis de droit en 3ème année selon leurs choix de spécialité et les places disponibles offertes dans la spécialité.

Candidats en 3ème année :
  • les élèves ayant validé un niveau L2,
  • les titulaires d'un DUT GEII, R&T ou Mesures Physiques,
  • les élèves issus de Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE),
  • les titulaires de diplômes français ou étrangers de niveaux équivalents.
Candidats en 4ème année :
  • les élèves ayant validé un niveau M1,
  • les titulaires de diplômes français ou étrangers de niveaux équivalents.
Les dossiers de candidatures sont disponibles sur http://www.polytech-admission.org
 
Inscription :
Mundus 3éme Année 
[Déposer un dossier d'inscription
3ème Année - Ecole Polytech' - Electronique 
[Effectuer une réinscription en ligne] [Déposer un dossier d'inscription
4ème Année - Ecole polytechnique - Electronique 
[Effectuer une réinscription en ligne] [Déposer un dossier d'inscription
5ème Année - Ecole polytech' - Electronique 
[Effectuer une réinscription en ligne] [Déposer un dossier d'inscription]
 
Tarifs :
Les tarifs sont mis à jour annuellement en juillet. Pour l'année 2013/2014, les droits s'élevaient à 641€. Il faut ajouter à cela les droits de sécurité sociale. (http://unice.fr/inscription-reinscription/tarifs)
Formation continue :

Programme

Programme :
La durée de la formation est de 6 semestres (S5 à S10). Les enseignements se répartissent dans des Unités d'Enseignements (UEs). A cela s'ajoute 3 stages obligatoires durant le cursus.  Le programme pédagogique est détaillé ici. De plus, 4 options sont offertes à partir du semstre S8: 
  • Conception Circuits Systèmes (CCS)
  • Génie des Systèmes Embarqués ( GSE)
  • Télécommunication et Réseaux (TR)
  • Traitement Numérique du Siganl (TNS)
Le dernier semestre est entièrement dédié au stage de fin d'études d'une durée comprise entre 5 et 6 mois.
Rythme de la formation :
La formation est en contrôle continu intégral, ie que les évaluations se font tout au long du semstre , sans période bloquée. Cela permet à l'élève de controler en permannence son niveau de connaissances et de compétences. Les enseignements se répartissent entre cours magistraux, TD, TP et Projets, ce qui permet d'avoir une formation équilibrée entre théorie et pratique. Le poids des stages (plus de 32 semaines tout au long de la scolarité) renforce  encore le lien avec le milieu profesionnel.
Contrôle de connaissance :
Le controle des connaissances est régi par le controle continu. Le règlement des études peut être consulté ici.

Débouchés

Poursuite d'études :
10% des diplômés poursuivent leurs études (master administration des entreprises, finances,master spécialisé …) et 5% s’orientent dans le domaine de la Recherche en préparant une thèse.

 
Emplois et métiers possibles :
Les ingénieurs ayant obtenu le diplôme d'ingénieurs en Électronique à Polytech'Nice-Sophia se placent sans aucune difficulté sur un marché du travail caractérisé par un fort développement de l'électronique et des télécommunications. Ils sont très recherchés aussi bien par des entreprises dont le cœur de métier est l'électronique que par des sociétés travaillant dans un autre domaine, mais où l'électronique prend chaque jour plus d'importance (exemple : l'automobile, l'énergie). Les diplômés de la formation en Électronique ayant un profil d'ingénieur généraliste peuvent occuper tout poste en recherche-développement, production, maintenance… aussi bien dans de grandes multinationales que dans des PME-PMI aux activités très variées. Dans la perspective d'une carrière à l'échelle européenne, une grande importance est donnée à l'étude des langues étrangères. Les élèves-ingénieurs peuvent bénéficier de semestres d'études à l'étranger (USA, Canada, Allemagne, Norvège, Suède, Irlande, …); ils ont également la possibilité d'effectuer une année de césure à l'étranger entre la 2ème et la 3ème année de cycle ingénieur. Diverses bourses peuvent accompagner cette mobilité. Les ingénieurs en Électronique obtiennent un premier emploi dans les 2 mois qui suivent le diplôme avec un salaire d'embauche moyen de 36 K€ brut (30K€ à 50 K€ brut par an, promotion 2007). Les ingénieurs se placent à : 75 % en Recherche et Développement (R&D), 20% en production 5% en maintenance. La majorité des contrats sont des CDI (55%) contre 30% pour les CDD. 10% des diplômés poursuivent leurs études (master administration des entreprises, finances, …) et 5% s'orientent dans le domaine de la Recherche en préparant une thèse.