Licence Professionnelle Développement et Protection du Patrimoine Culturel

Logo

Licence Professionnelle Développement et Protection du Patrimoine Culturel

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Développement et Protection du Patrimoine Culturel
Spécialité :
Patrimoine Materiel et Immateriel
Année de sortie :
Effectifs :
20
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
Former des praticiens de niveau II capables de s'insérer dans la problématique de la préservation et de la diffusion du patrimoine matériel et immatériel.
Conçu dans la droite ligne de la Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel approuvée par la France le 11 juillet 2006, ce diplôme vise à répondre à deux besoins apparus du monde professionnel.

1. - Les organismes de conservation et de développement du patrimoine ont besoin de personnels connaissant le patrimoine immatériel dans les dimensions culturelle et linguistique des régions où ils exercent. Le programme associe donc de manière novatrice et interdisciplinaire, aux enseignements ayant pour objet le patrimoine matériel (histoire, histoire de l'art, paléographie) des enseignements portant sur ces réalités humaines (langue et littérature d'oc, ethnologie et ethnomusicologie). Le domaine d'étude et d'expérimentation privilégié est la région PACA, ce qui n'exclut pas que d'autres régions françaises et étrangères soient concernées.

2. - Ces organismes ont besoin de personnels formés en matière de présentation, valorisation, animation et médiatisation. D'où des enseignements théoriques et pratiques en ces domaines (muséologie, médiatisation culturelle, archivistique) dispensés par des professionnels, avec pour prolongement le stage de 12 semaines et le projet tuteuré.
Une formation générale (français et langue étrangère) complète ces enseignements.
Savoir-faire et Compétences :
Au terme de leur formation, les étudiants devront être en mesure d'aborder les objets patrimoniaux dans leurs diversités et spécificités pour être capables de :
 
  • concevoir et créer des projets culturels et éducatifs relatifs au patrimoine sous tous ses aspects,
  • promouvoir des activités culturelles,
  • mettre en oeuvre ces projets sur le terrain dans le cadre d'équipes d'animation,
  • médiatiser les objets culturels en direction de publics divers (scolaires, adultes, etc.),
  • assurer le suivi administratif et financier de projets,
  • évaluer leurs actions et les adapter en fonction des résultats.

Admission

Conditions :
Niveau de recrutement : L2
La formation est ouverte aux étudiants ayant validé deux années d'enseignement supérieur dans des disciplines très diverses. Seront plus particulièrement intéressés les étudiants qui ont reçu une formations dans les domaines suivants : Tourisme, Occitan-Langue d'oc, Histoire, Lettres Modernes, Ethnologie, Langues Etrangères Appliquées, Langues et Civilisations Etrangères, qu'ils soient en formation initiale, en reprise de formation ou en formation continue, et qui souhaitent travailler ou qui travaillent déjà dans le secteur du patrimoine.
Inscription :
Vous trouverez toutes les informations concernant les inscriptions administratives à l'adresse suivante :
http://unice.fr/inscription-reinscription/inscription
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère :
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
Formation continue :
Pour plus d'informations veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/unicepro/presentation


 

Programme

Programme :
Conçu dans la droite ligne de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel entrée en vigueur
le 20 avril 2006 et approuvée par la France le 11 juillet 2006, ce diplôme vise à répondre à deux besoins apparus dans le monde professionnel.
 
Premièrement, les organismes de conservation et de développement du patrimoine ont besoin de personnels connaissant le patrimoine immatériel dans les dimensions culturelle et linguistique des régions dans lesquelles ils exercent. Le programme associe donc, de manière novatrice et interdisciplinaire, aux enseignements ayant pour objet le patrimoine matériel (histoire et histoire de l’art) des enseignements portant sur ces réalités humaines. Le domaine d’étude et d’expérimentation privilégié est la région PACA, ce qui n’exclut pas que d’autres régions françaises et étrangères soient concernées. Deuxièmement, ces organismes ont besoin de personnels formés en matière de présentation, valorisation, animation et médiatisation. D’où l’intégration à la formation d’enseignements théoriques et pratiques en ces domaines, dispensés par des professionnels, avec pour prolongement le stage et le projet tuteuré. Une formation générale (en français, langue étrangère et culture générale) complète ces enseignements.
Rythme de la formation :
Premier semestre : 12 semaines de cours
Stage en entreprise de 420h minimum
Contrôle de connaissance :
Premier semestre : Contrôle continu et examen terminal. Selon les UF, écrit, oral, dossier ou contrôle continu.
Deuxième semtres : Stage : rapport de stage. Projet tuteuré : mémoire faisant l'objet d'une soutenance.
Notation de 0 à 20, la note de 10 suffisant pour la validation.

Débouchés

Poursuite d'études :
Emplois et métiers possibles :
Au terme de leur formation, les étudiants pourront travailler au sein de structures patrimoniales gérées par :
  • des organismes publics : services du patrimoine des collectivités locales et territoriales, service des musées,
  • des organismes privés : associations, entreprises.
Débouchés professionnels visés :
chef de projet patrimoine, consultant patrimoine, médiateur culturel, animateur du patrimoine.
Emplois et métiers possibles :
Service du patrimoine des collectivités locales et territoriales, service des musées, associations, entreprises, consultant patrimoine, médiateur culturel, animateur du patrimoine, chef de projet patrimoine