Master 2 Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (HMMC)

Logo

Master 2 Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (HMMC)

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Histoire
Spécialité :
Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine
Année de sortie :
Effectifs :
10
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
La spécialité a pour objectif de former les étudiants à la recherche en histoire moderne et contemporaine. Elle leur permet d’acquérir une solide culture historique dans les deux périodes. Elle vise aussi à la maîtrise des méthodes et des outils d’analyse dans certains domaines pionniers de la recherche bien représentés au sein du laboratoire d’adossement, le CMMC.

La formation conjugue formation théorique, grâce aux cours dispensés, et mise en pratique, grâce à une recherche documentaire et analytique individuelle sur un sujet délimité. L’histoire moderne et contemporaine de la Méditerranée, par ses richesses et ses contradictions, est un espace particulièrement propice à la formation à la recherche historique. Son étude et les perspectives comparatistes infinies qu’elle ouvre permettent aux masterants d’élargir considérablement le champ de leurs connaissances et d’acquérir des méthodes d’analyse et de compréhension des complexités du passé comme du présent.

La spécialité a pour objectif principal de préparer les étudiants aux métiers de la recherche, de leur permettre à l’issue du master 2 de s’inscrire en thèse de doctorat et d’accéder aux débouchés de l’enseignement supérieur et de la recherche. Au-delà, la spécialité conduit également aux métiers de la formation et de l’enseignement , et elle permet d’acquérir des compétences que le monde du travail privé, public et territorial valorise enfin de plus en plus.
 
Savoir-faire et Compétences :
  • maîtriser les outils de recherche et de traitement documentaire
  • construire et problématiser un objet scientifique
  • réunir un corpus cohérent de sources, souvent de natures diverses
  • maîtriser les méthodes d’analyse critique des sources historiques
  • apprendre à bâtir une démonstration scientifique rigoureuse
  • rédiger un mémoire de recherche d’un volume conséquent
  • acquérir une capacité de synthèse
  • rédiger des notes de recherche et de prospectives
  • présenter à l’oral et à l’écrit les résultats de la recherche
  • travailler en équipe sur des projets de recherche collective
  • valoriser les résultats de la recherche (publications, communications, projet de thèse)

Admission

Conditions :
Niveau de recrutement : Master 1 (Bac+4)
Inscription :
Étape 1
  • Dossier de candidature à remplir sur l'application Ecandidat, clôture des inscriptions le 30 juin.
Étape 2
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère :
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
 
Formation continue :
 
Pour plus d'informations sur la formation continue veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/formation/formation-continue

 

Programme

Programme :
La spécialité recherche Histoire de la Méditerranée Moderne et Contemporaine est organisée en un parcours unique. Des enseignements sont dispensés au cours du premier semestre du master 2, le second étant intégralement consacré à la rédaction du mémoire de recherche. Afin d’accompagner une spécialisation croissante, les cours portent d’abord sur l’historiographie et l’épistémologie, avant d’aborder les champs thématiques du laboratoire d’adossement et d’initier les étudiants aux instruments les plus actuels de la recherche.

Parallèlement à ces enseignements, l’étudiant a choisi, en général en master 1, un sujet original de recherche qu’un corpus de sources pertinentes et localisées permettra de traiter. Une large liberté intellectuelle est laissée au chercheur dans le choix de son sujet (il peut ne pas porter sur la Méditerranée), mais la progression de la recherche individuelle est encadrée et encouragée par un directeur de recherche choisi au sein de l’équipe pédagogique. Enfin, l’étudiant est étroitement associé aux activités de recherche et de diffusion de la recherche organisées par le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine.
 
Rythme de la formation :
Dans la mesure du possible, les cours sont regroupés sur deux journées afin de permettre aux étudiants de consacrer le plus de temps possible à leurs recherches en archives et bibliothèques. Le second semestre du master 2 est libre d’enseignements, ce qui permet à l’étudiant de se consacrer totalement à l’élaboration et à la rédaction de son mémoire de recherche.
 
Contrôle de connaissance :
Le contrôle des connaissances est organisé sur l’ensemble du semestre, sauf pour les étudiants inscrits en contrôle final. Les unités d’enseignement du premier semestre sont évaluées par des fiches de lecture, des oraux et des comptes-rendus critiques de séminaires ou de colloques. L’étudiant doit régulièrement présenter, à l’écrit et à l’oral, l’avancée de ses recherches personnelles à l’équipe pédagogique, à l’ensemble des étudiants de la formation et au directeur de recherche qu’il a choisi et avec lequel il travaille en étroite collaboration. En fin de Master 2 (au plus tard en septembre), la soutenance publique du mémoire de recherche, devant un jury composé de deux spécialistes au moins dont le directeur de recherche, vient couronner deux années d’efforts d’acquisition des méthodes et des démarches de la recherche universitaire. Lorsque le mémoire est remarquable, l’équipe des formateurs aide son auteur à le valoriser (publications, communications, projet de thèse).

Débouchés

Poursuite d'études :
La formation ouvre à l’inscription en thèse de doctorat d’histoire et à ses débouchés dans la recherche et l’enseignement supérieur. Elle permet de préparer l’agrégation d’histoire. Les compétences et la maturité intellectuelle acquises dans la formation peuvent être valorisées ultérieurement dans un master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF) ou dans la préparation au concours du CAPES d’histoire et géographie.
Emplois et métiers possibles :
Enseignement supérieur; Métiers de la recherche; Enseignement secondaire; Documentation (recherche et veille documentaire); Journalisme et métiers de l'édition; Concours administratifs (fonction publique d'Etat et territoriale); Valorisation; promotion du territoire et du patrimoine