Master 2 Histoire - Patrimoines

Logo

Master 2 Histoire - Patrimoines

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Histoire
Spécialité :
Patrimoines
Année de sortie :
Effectifs :
6
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
Le master « Réhabilitation et sauvegarde du patrimoine architectural » propose une formation à finalité professionnelle de haut niveau dans les domaines touchant aux interventions destinées à réhabiliter le patrimoine ancien, bâti ou environnemental, pour lesquelles la demande régionale est forte. Elle associe les compétences des archéologues, historiens de l’art, architectes, ingénieurs et juriste en matière de patrimoine. Il permet de  proposer des débouchés actifs rapides conforme aux orientations et aux compétences des étudiants formés en master 1, tout particulièrement dans la spécialité HAMAM.

Le master offre une réflexion sur l'activité de conservation patrimoniale et ses implications  une connaissance de l'environnement institutionnel et juridique de ces opérations et une acquisition des compétences spécifiques développées dans les techniques de restauration, le confortement du bâti face aux risques naturels (notamment sismiques, ainsi qu'une approche concrète des techniques et matériaux anciens pour réhabiliter le bâti et son décors.
Savoir-faire et Compétences :
  • Évaluer le potentiel archéologique et culturel d’un bien patrimonial à restaurer ;
  • Maîtriser les méthodes d’investigation et de relevé archéologiques, notamment avec SIG ;
  • Former des gestionnaires d’opération de réhabilitation capables de dialoguer avec les spécialistes techniciens de la restauration ;
  • Connaître les réglementations française et européenne en matière de préservation et restauration du patrimoine.
  • Maîtrise de la conception et du pilotage de dossier sur la restauration du patrimoine auprès des administrations de collectivités territoriales.
  • Évaluer les risques naturels de dégradation des bâtis historiques.
  • Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire sur un dossier.
  • Connaissance des gestes techniques de la restauration du bâti et de son décors..
  • Réflexion sur l’environnement urbanistique des opérations de réhabilitation.

Admission

Conditions :
Niveau de recrutement : Master 1 toutes disciplines sciences Humaines, particulièrement en archéologie, ethnologie et histoire
 
Inscription :
Étape 1
  • Dossier de candidature à remplir sur l'application Ecandidat, clôture des inscriptions le 30 juin.
Étape 2
 
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère :
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
 
Formation continue :
Pour plus d'informations sur la formation continue veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/formation/formation-continue

Programme

Programme :
La formation est organisée en deux semestres :

Le 1er semestre propose les enseignements théoriques organisés en quatre UE :
  • Une UE fondamentale : l’étudiant choit trois des quatre UF proposées, pour un total de 54 h de cours, valant 15 ECTS.
  • Une UE optionnelles de spécialité : l’étudiant choisit deux UF parmi les enseignements proposés par les formateurs de la spécialité, valant 10 ECTS.
  • Une UE sur liste d’enseignements à finalités plus techniques, valant 4 ECTS.
  • Une UE  de certification de langue, obligatoire, valant 1 ECTS.
Le 2e semestre propose :
  • des ateliers techniques de préparation aux stages (deux semaines en janvier ou février) ;
  • un stage professionnel de trois mois minimum avec rédaction d‘un rapport et d’un mémoire.
Rythme de la formation :
Les formations du 1er semestre sont regroupées sur trois jours maximum par semaine.
Le stage commence en mars.
 
Contrôle de connaissance :
Évaluation semestrielle des connaissances. Chaque UE du premier semestre donne lieu à une épreuve (orale ou écrite) de contrôle des connaissances dans la première quinzaine de janvier.
L’évaluation du 2e semestre repose sur la production de dossiers dans le cadre des ateliers et sur la soutenance du mémoire en fin de semestre
 

Débouchés

Poursuite d'études :
Les étudiants qui réalisent un mémoire avec une perspective de réflexion théorique peuvent accéder à l’inscription en thèse sur avis du jury de master.
 
Emplois et métiers possibles :
K1602 : gestion de patrimoine culturel ; K1404 : mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics (en matière d'urbanisme et de patrimoine bâti) ; F1601 : application et décoration en plâtre, stuc et staff ; conception et gestion de dossier de réhabilitation patrimoniale dans des services de conservation de l'Etat ou des collectivités territoriales ; suivi d'opération de restaurations de monuments historiques ou patrimoine classé ; chargés de communication sur le patrimoine pour des collectivités territoriales ; gestion et entretien de biens classés au patrimoine ; expertise d'une opération de restauration au sein d'une entreprise spécialisée ; conseil en réhabilitation du patrimoine auprès des particuliers.