Master 1 Sociologie : Sociologie des Mobilités

Logo

Master 1 Sociologie : Sociologie des Mobilités

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Sociologie : Sociologie des Mobilités
Spécialité :
Année de sortie :
Effectifs :
12 à 25
Lieu(x) de formation :
Objectifs :

Le Master  Sociologie des mobilités , avec ses 3 spécialités en Master 2 : "Migrations et altérités", "Sociologie et Ergonomie des Technologies Numériques" et "Etudes et diagnostics sociologiques" ,  se veut une formation en sociologie théorique et méthodologique dévolue à la recherche et à la professionnalisation.

Le Master Sociologie des mobilités forme les étudiant-e-s à l'analyse des phénomènes sociaux, culturels et politiques consécutifs aux processus de mondialisation et à l’intensification des connexions, des circulations, des échanges, des interactions et des rapports entre des individus et des populations que la géographie ou les frontières sociales tenaient jusque là à distance les uns des autres. Avec le développement des technologies de l’information et de la communication et des réseaux numériques et sociaux, des circulations des idées et des croyances, des migrations internationales et transnationales, les phénomènes de mobilités sont devenus une entrée pertinente pour rendre compte des transformations sociales qui affectent les sociétés contemporaines.

Les trois spécialités proposées abordent cette thématique à travers des paradigmes différents et complémentaires :
 

  1. Les questions d'altérités sous l'angle des relations interethniques et des phénomènes migratoires transnationaux ;
  2. L'impact des technologies numériques sur la forme des interactions, sur les réseaux et sur les organisations dans le contexte de l'intensification des échanges à l'échelle de la planète ;
  3. L'analyse et l'expertise sociologiques de la mobilité sociale et de ses crispations dans un environnement national et international marqués par la diversité.

Compte tenu de son objet et de ses objectifs, le Master Sociologie des mobilités a vocation à accueillir des étudiants internationaux.

Savoir-faire et Compétences :

Le Master mention Sociologie des mobilités, avec ses 3 spécialités " Migrations et altérités", " Sociologie et Ergonomie des Technologies Numériques" et " Etudes et diagnostics sociologiques" en Master 2, est une formation :

  • théorique et méthodologique à la recherche en sociologie dans des domaines spécialisés et étroitement associés.
  • qui sanctionne la capacité à réaliser un travail personnel de recherche et/ou d'études s'appuyant sur une démarche scientifique.
  • qui s'inscrit dans les orientations de recherche de l' URMIS , du GREDEG et du LTCI Telecom ParisTech, qui sont les équipes prenant en charge la formation.

Admission

Conditions :

Niveau de recrutement :  étudiants titulaires d'une licence de sociologie, d'anthropologie, ou éventuellement d'une autre discipline des sciences sociales et humaines, en particulier de psychologie et économie/gestion après examen du dossier, souhaitant se spécialiser dans un des parcours proposés. Etudiants ayant achevé la troisième année d'étude à l'ENST Paris.

Inscription :
Vous trouverez toutes les informations concernant les inscriptions administratives à l'adresse suivante :
http://unice.fr/inscription-reinscription/inscription
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère :
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
 
Formation continue :
 
Pour plus d'informations sur la formation continue veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/formation/formation-continue

 

Programme

Programme :
Chaque UE représente un certain nombre d’ECTS, ces ECTS sont cumulables. L’intégralité du master représente 120 crédits européens, il est possible d’acquérir 30 ECTS par semestre.
La formation est organisée autour des unités de formation (UF) qui suivent :
 
  • Théories des relations interethniques, J. Streiff-Fenart
  • Approche interdisciplinaire des usages, E. Kessous
  •  Espaces et mobilités, S. Potot et J. Streiff-Fenart
  • Sociologie des inégalités et des discriminations,  V. Erlich et JL.Primon
  •  Anthropologie de la coopération, J. Candau
  • Communauté et réseaux numériques, E Kessous
  • Introduction à l’ergonomie cognitive, P. Thérouanne
  • Dimensions historique et européenne des politiques - migratoires, Y.Gastaut
  • Esclavage et post-esclavagisme, E. Cunin, C. Rinaudo
  • Problèmes de la société de la connaissance, E. Kessous
  • Genre et migrations, M. Lesclingand
  • Problèmes de la sociologie des usages, E. Kessous
  • Ethnologie, histoire et sociologie : approches et disciplines dans leur singularité,  J-Y Boursier
  • Articulation des méthodologies qualitative et quantitative, P Cuturello, V. Daniel et J-L. Primon
  • Analyse des enregistrements d'interactions, M. Relieu
  • Terrain et phénomènes de mobilité, M. P. Ballarin
 Projet de mémoire
 
Dans le cadre de l’initiation à la recherche, en Master1 l’étudiant-e- devra rédiger, sous la responsabilité d’un enseignant référent,  un projet de mémoire dans lequel il présentera un état des savoirs sur le thème choisi, un cadre problématique et une stratégie d’enquête appropriée.
 
Quelques thèmes généraux d’études et de recherches :
  • Economie collaborative ou de la fonctionnalité.
  • Migrations. 
  • Construction de l’altérité et ethnicité.
  • Discriminations et racisme.
  • Actions et politiques publiques.
  • Etudes africaines.
Rythme de la formation :
Les deux premiers semestres du master (M1) représentent un tronc commun aux trois spécialités, avec des UE optionnelles au sein desquelles les étudiants sont invités à choisir deux UF parmi 3. Ces choix d’UF sont orientées en fonction des spécialités proposées en deuxième année. Bien que ces UF soient des atouts pour s’orienter vers une spécialité plutôt qu’une autre, à la fin de la première année les étudiants pourront postuler à l’entrée des trois M2.
Contrôle de connaissance :
Les contrôles des connaissances peuvent s'opérer en contrôle continu ou en contrôle final pour les étudiants ayant un statut particulier. De même, pour ces derniers, un suivi particulier pourra être mis en place dans le suivi des projets et des mémoires.

Débouchés

Poursuite d'études :

Le Master Sociologie est composé de trois spécialités : Migrations et altérités, Sociologie et Ergonomie des Technologies numériques et Etudes et diagnostics sociologiques. Les deux premiers semestres du master (M1) représentent un tronc commun à ces spécialités, avec des UE optionnelles. Les choix d'UF sont faits en fonction des spécialités proposées en M2. A la fin du M1 les étudiants pourront postuler à l'une des trois M2. L'entrée s'opère par sélection sur dossier.

Emplois et métiers possibles :
K2401. Chercheur / Chercheuse en sociologie*- K2401. Chargé / Chargée d'études en sciences humaines - K1802. Chargé / Chargée de développement social- K1802. Chargé / Chargée de projet de développement social urbain - M1702. Consultant / Consultante ergonome - M1702. Consultant / Consultante en organisation - M1403. Chargé / Chargée d'études socio-économiques - M1403. Chargé / Chargée d'études économiques et sociales - K1802. Chargé / Chargée de mission développement local - K1802. Coordonnateur(trice) de dispositif de développement local - K1802. Coordonnateur(trice) de projet de développement local - K1802. Chargé / Chargée de mission développement urbain - M1403. Chargé / Chargée d'études statistiques - M1702. Conseiller / Conseillère en conduite du changement *Libellés du Répertoire Opérationnel des Métiers (ROME) : http://www.pole-emploi.fr/candidat/les-fiches-metiers-@/index.jspz?id=681