Master 2 Migrations et Altérités (Recherche)

Logo

Master 2 Migrations et Altérités (Recherche)

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Sociologie : Sociologie des Mobilités
Spécialité :
Migrations et Altérités
Année de sortie :
Effectifs :
variable de 8 à 15
Lieu(x) de formation :
Objectifs :

Les questions migratoires sont de plus en plus au cœur de l'actualité internationale. Qu'elle porte sur les thèmes de l'intégration, de la discrimination et du racisme, de l'asile ou sur des sujets plus centrés sur les nouvelles formes de mobilités transnationales et leur lien avec la mondialisation, la recherche sociologique est foisonnante en ce domaine.

La spécialité recherche « Migrations et altérités » conduit les étudiants à maîtriser le corpus théorique existant et à initier eux-mêmes des travaux de recherche s'appuyant sur des enquêtes de terrain en France ou à l'étranger.? Elle est adossée à l'Unité de Recherche Migrations et Société (URMIS, Université de Nice, Université Paris Diderot, IRD, CNRS) qui constitue le principal centre de recherche en sociologie des migrations et des relations interethniques en France.
L’orientation pédagogique combine trois exigences :

  • familiariser les étudiants avec les textes théoriques fondamentaux, leur présenter les avancées conceptuelles les plus récentes dans le domaine des mobilités, de l’ethnicité ou de ce que des « race relations ». Cela conduit à une réflexion sur des questions telles que la production symbolique des identités collectives, les conditions d’émergence et les activités d’entretien des frontières entre les groupes, l’analyse des processus sociaux de discrimination, les mécanismes de la catégorisation sociale ;  
  • dispenser une formation rigoureuse à la démarche empirique destinée à fournir aux étudiants les outils méthodologiques (analyses de corpus écrits et de discours, mesure statistique, observation participante, techniques de recueil des attitudes et opinions) nécessaires pour appuyer leur réflexion sur le terrain d'enquête qu'ils choisiront.
  • les former à la démarche comparative en prenant en compte une variété de situations de contact de populations dans le monde, induits par divers processus tels que mobilités, conquêtes, colonisation, redécoupage de frontières.
Savoir-faire et Compétences :

La formation permet de familiariser les étudiants à la recherche dans le domaine de la circulation migratoire et des relations interethniques. À partir d’enquêtes de terrain situées, les étudiants seront capables de produire une réflexion sur les questions de migrations et les situations d’altérité qu’elles engendrent. Ils pourront proposer une analyse sociologique de situations produites par la migration ou la rencontre de populations: rapports sociaux liés à la co-présence, questions identitaires, effets des politiques publiques liées à la migration, insertion socio-économique de populations allogènes, imbrication de logiques locales et mondiales, etc. Les étudiants seront formés à la démarche empirique à partir de divers outils méthodologiques (analyses de corpus, mesure statistique, observation, techniques de recueil des attitudes et opinions) ainsi qu’à la démarche comparative.

Admission

Conditions :

Niveau de recrutement : L’admission en Master 2 est décidée par une commission après examen des dossiers de candidature.

Les titulaires d’un Master 1 (ou titre équivalent) de sociologie ou d'une autre discipline des sciences humaines et sociales sont susceptibles d’y être admis ainsi que des professionnels dont le dossier passera devant une commission de validation des acquis.

Pour les étudiants n'ayant pas suivi le master 1 Sociologie des mobilités, une mise à niveau pourra être conseillée par la commission en suivant certains enseignements de licence de sociologie ou de Master 1 Sociologie des mobilités.

Inscription :
Étape 1
  • Dossier de candidature à remplir sur l'application Ecandidat, clôture des inscriptions le 30 juin.
Étape 2 Informations complémentaires sur les inscriptions sur :
http://urmis.unice.fr/spip.php?article95 ou mastermigrations@unice.fr
 
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère :
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
 
Formation continue :
Pour plus d'informations sur la formation continue veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/formation/formation-continue
 
 

Programme

Programme :
Durant la formation, les étudiants sont amenés à conduire leur propre recherche sociologique et à la formaliser par la rédaction d’un mémoire. Le choix du sujet est laissé à l’étudiant en fonction de ses domaines d’intérêt et/ou de ses propres expériences et opportunités d’enquêtes mais il peut aussi prendre place dans l’un des programmes de recherche conduits au sein du laboratoire (voir sur le site de l’URMIS) ; dans ce cas, ne pas hésiter à prendre contact avec le(s) responsables(s) du programme visé). Chaque étudiant sera encadré par un directeur durant toutes les phases de sa recherche. L’attribution de ce tuteur dépendra du sujet de recherche.
 
La formation est organisée autour des modules d’enseignement suivants :
  • Rédaction et préparation du mémoire
  • Participation aux séminaires du laboratoire d'accueil
  • Migrations et mondialisation, M. Ambrosini et P. Rebughini
  • Le développement des réseaux, B. Conein, A.Delanoë et J. Streiff-Fenart
  • Catégorisation, classification sociale et discriminations, B. Conein,  Y. Gastaut et J-L. Primon
  • Méthodologie, rédaction de la recherche M. Lesclingand, S. Potot et L. Bargel
  • La construction de l'immigration comme problème public, G. Frigoli et G. Ivaldi
  • Travailleurs, commerçants et élites circulants, V. Erlich et S. Potot
  • Sociologie des discriminations et du racisme, J.-L.Primon,
  • Le religieux en contexte migratoire, M-P. Ballarin
Rythme de la formation :
Les séminaires de laboratoires se tiennent au rythme d’un à deux par mois. La majorité des enseignements théoriques se tiennent au premier semestre, suivi d’une période d’examens en début d’année civile. Seulement deux cours sont dispensés au second semestre pour laisser aux étudiants la possibilité de s’investir pleinement dans leur terrain d’enquête et la rédaction du mémoire. La seconde période d’examen intervient en avril ou mai. Le mémoire pourra être soutenu en juin ou en septembre.
Contrôle de connaissance :

Les enseignements fondamentaux et spécialisées seront validées par des contrôles de connaissances semestriels.
MCC en ligne à l'adresse : http://unice.fr/faculte-des-lettres-arts-sciences-humaines/scolarite/reglement-des-etudes-modalites-de-controle-des-connaissances/mcc

Débouchés

Poursuite d'études :

Doctorat

La spécialité Migrations et altérités vise à conduire les étudiants à une recherche doctorale de niveau international leur permettant de candidater à des postes de chercheurs et d'enseignants-chercheurs dans les organismes publics français ou européens ainsi qu'à des emplois liés à la recherche au sein d'organisations internationales comme l'Unesco, l'Organisation des migrations internationales (OIM), la Banque mondiale, etc.

Emplois et métiers possibles :
Chercheurs, Enseignants Chercheurs, Organisation des migrations, Banque mondiale.