Master 2 Géoprospective, Aménagement et Durabilité des Territoires (GEOPRAD)

Logo

Master 2 Géoprospective, Aménagement et Durabilité des Territoires (GEOPRAD)

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Géographie
Spécialité :
Géoprospective, Aménagement et Durabilité des Territoires
Année de sortie :
Effectifs :
20 étudiants
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
Ce nouveau master est le premier en France spécialisé en géo-prospective, à savoir l’anticipation du devenir des territoires face aux enjeux du développement durable à travers des outils d’analyse spatiale, de modélisation et des systèmes d’information géographique.

Les compétences théoriques et pratiques apportées par ce master préparent aux métiers de l’aménagement du territoire (parcours URBA-GEO) et aux métiers de la recherche (parcours SDS).

Il s’appuie sur l’expertise d’un laboratoire de recherche reconnu dans l’application de ces outils aux sciences territoriales (UMR 7300 ESPACE).

Savoir-faire et Compétences :
  • Se former à des démarches innovantes d’analyse et de modélisation spatiales
  • Intégrer la dimension spatiale aux problématiques du développement durable
  • Maîtriser les méthodes d’anticipation du devenir des territoires et dépasser les démarches classiques d’aménagement
  • Préparer au doctorat de géographie et aux métiers de la recherche appliquée en sciences territoriales
  • Lier formation professionnelle et scientifique, dans une perspective opérationnelle

Admission

Conditions :
La candidature en Master 2 se fait sur dossier à adresser avant la fin du mois de juin (voir la date précisée chaque année sur le dossier de candidature). Les dossiers sont sélectionnés en fonction de la formation antérieure du candidat et de son adéquation avec la formation GEOPRAD, mais aussi du projet professionnel du candidat, de sa motivation et de son dynamisme.

La Direction du Master se réserve la possibilité de soumettre les candidats présélectionnés à une épreuve écrite ainsi qu’à un entretien avec un jury formé de l’équipe pédagogique du GEOPRAD. Le nombre final de candidats retenus est fonction à la fois de la qualité des candidats et du nombre de places prévu dans la formation (voir le dossier de candidature en Master 2).

Inscription :
http://unice.fr/inscription-reinscription
Tarifs :
Consultez les tarifs
Formation continue :
http://unice.fr/formation/formation-continue

Programme

Programme :

Parcours Professionnel « URBAnisme et GEOmatique » (URBA-GEO)

Module optionnel

  • Mise à niveau

Modules obligatoires

  • Développement durable territorial
  • Géoprospective et modélisation
  • Analyse spatiale par traitement d’image
  • Aménagement et urbanisme
  • Géomatique
  • Conduite de projet
  • Atelier
  • Stage en entreprise

Parcours Recherche « Structures et Dynamiques Spatiales » (SDS)

Modules obligatoires

  • Séminaire inter-site
  • Développement durable territorial
  • Mastoriales
  • Mémoire de recherche

Module optionnel

  • Mise à niveau
Deux modules niçois au choix
  • Géoprospective et modélisation
  • Analyse spatiale par traitement d’image
  • Conduite d’un projet de recherche
  • Risques hydro-climatiques

Deux modules externes au choix

  • Qualitative methods
  • Analyse des réseaux
  • Simulation et dynamique de population
  • Forme et fractalité
  • Modélisation graphique
  • Systèmes à base de connaissances et gestion de l’environnement
  • Théorie des réseaux et des mobilités
  • Aménagement et environnement
Rythme de la formation :
Le master 2 GEOPRAD se déroule sur 2 semestres :
  • S1 : cours magistraux / travaux dirigés
  • S2 : stage en entreprise ou en laboratoire de 4 mois minimum
Contrôle de connaissance :
L’étudiant(e) poursuit ses études en contrôle continu intégral (CCI). Ceci implique que l’étudiant(e) doit être présent à chaque cours, car une évaluation peut être réalisée par l’enseignant à n’importe quel moment. De plus, le contrôle continu intégral induit qu’il n’existe aucune session de rattrape. C'est-à-dire que si l’année n’est pas acquise en contrôle continu, l’étudiant(e) a l’obligation de redoubler pour acquérir les UE manquantes.
 
Il est important de noter qu’il n’y a pas de note éliminatoire et que les coefficients des UE sont proportionnels au nombre d’ECTS par UE. Donc, il y a un coefficient de 30 par semestre. Pour obtenir son année la compensation est possible. En effet, il y a compensation des notes à l’intérieur d’une UE, entre les UE et entre les semestres.

Débouchés

Poursuite d'études :
Doctorat de recherche en géographie/aménagement (BAC+8)


 
Emplois et métiers possibles :
Dans les collectivités territoriales, les agences d'urbanisme, les bureaux d'études, les organismes de recherche publics et privés Ingénieur dans les métiers du géo-marketing Géomaticien / responsable SIG Ingénieur territorial et ingénieur subdivisionnaire de l'Etat Consultant /Analyste territorial Ingénieur d'étude ou de recherche (CNRS, INRA, CIRAD, IRD, IFREMER) Chargé d'études/de mission en aménagement/urbanisme, gestion environnementale et géoprospective