HISTOIRE DE L'ART ET PHILOSOPHIE DE L'ART : BARTW

HISTOIRE DE L'ART ET PHILOSOPHIE DE L'ART : BARTW

Carole TALON-HUGON (Carole.talon-hugon@unice.fr)

 

Présentation

Cette UEL a pour but objectif de donner aux étudiants de toutes les disciplines qui s'intéressent à l'art, un bagage théorique et historique leur permettant d'enrichir leur appréhension des œuvres aussi bien classiques que contemporaines.

L’UEL s’ouvrira et se conclura par un cours de 3 heures assuré par C. Talon-Hugon, professeur de philosophie de l’art à l’UNS. Cette introduction et cette conclusion encadreront 3 conférences de 2 heures, assurées par des spécialistes d’histoire de l’art et de philosophie de l’art français et étrangers. Les conférences auront lieu dans l’auditorium du musée Chagall. Cette UEL comporte un programme de lecture conséquent qu'une partie des questions posées lors de l'examen permettra d'évaluer.

Planning

Lundi 5 novembre 2018 – 18h-21h

UFR LASH – Amphi 61

Cours d’introduction par Carole Talon-Hugon

    Mardi 6 novembre 2018 à 19h

      Musée Chagall - Auditorium

      « Dioramas en exposition ? » par Laurent Le Bon

      Le caractère protéiforme du diorama pose de nombreuses questions quant à son exposition. Inventé par Louis Daguerre au XIXe siècle, ce dispositif au croisement de l’art, du théâtre, du cinéma et de la science continue d’inspirer les artistes contemporains. Il s’agira de revenir sur l’expérience inédite de l’exposition au Palais de Tokyo en 2017, qui a tenté de retracer l’histoire de ce procédé et de montrer sa dimension pluridisciplinaire.

      Conservateur général du patrimoine, Laurent Le Bon a été conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, commissaire d’une cinquantaine d’expositions et l’auteur des ouvrages afférents, directeur du

      Centre Pompidou-Metz. Il est, depuis juin 2014, Président du Musée national Picasso-Paris.

      Mardi 20 novembre 2018, à 19h
 

      Musée Chagall - Auditorium

      « L’enjeu d’exister dans l’acte de création » par Daniel Sibony

      Il s’agit de voir comment la création plastique contemporaine défait les questions d’identité pour en faire des questions d’existence : de soi-même comme artiste, de l’autre comme désirant voir de l’art, et du lieu- tiers où cette rencontre peut se produire, faire événement personnel, culturel, ou faire événement d’être. Faute de pouvoir changer le monde, l’artiste crée des petits mondes qu’il peut jouir de faire exister; le public, lui, jouit de les voir exister, et l’institution jouit de les faire voir. Voir un petit monde qui se crée sous nos yeux, celui de l’art, nous console de l’impuissance à refaire le monde, et nous offre en passant des éclats de beauté où s’incarne un certain amour.

      Daniel Sibony est psychanalyste, philosophe, mathématicien, écrivain et professeur des universités. Il est l’auteur d'une quarantaine de livres portant sur la clinique, les identités, les transmissions symboliques, l'art contemporain, le théâtre, les religions, la psychopathologie du social, la danse, etc..

      Mardi 4 décembre 2018, à 19h

      Musée Chagall - Auditorium

      « Le paysage dans l’art moderne et contemporain » par Michel Collot

      En rompant avec la figuration et avec la perspective, la peinture moderne a remis en cause la représentation du paysage qui avait prévalu en Occident depuis la Renaissance. Mais cette crise du modèle paysager traditionnel ne signifie pas que les artistes se soient détournés du paysage. En s’affranchissant des conventions d’une mimésis illusoire, ils ont exploré et exprimé d’autres dimensions de l’expérience paysagère, qui échappent à la représentation. Si le paysage n’est plus figuré dans l’art moderne, il peut être transfiguré, refiguré ou configuré selon une organisation qui n’a plus rien de mimétique. Michel Collot donnera quelques exemples de cette transformation de l’art du paysage qui a été initiée en peinture à la fin du 19ème siècle et qui se poursuit aujourd’hui à travers de nouveaux médias et modes d’expression artistique.

      Michel COLLOT est poète et professeur émérite de Littérature française à l’Université Paris 3. Il a publié de nombreux essais sur le paysage et la poésie (L'Horizon fabuleux, 1988 ; Paysage et poésie, 2005 ; La Poésie moderne et la structure d'horizon, 1989 ; La Matière-émotion, 1997 ; Le Corps cosmos, 2008). Il travaille actuellement sur les représentations littéraires de l’espace (Pour une géographie littéraire, 2014) et sur les rapports entre Littérature, arts et nature.

      Mardi 18 décembre 2018, à 19h

      UFR LASH – Amphi 61

      Cours de conclusion par Carole Talon-Hugon et DST

      Modalités de contrôle des connaissances

      Lors de la première séance (5 novembre 2018), C Talon-Hugon exposera les modalités de contrôle des connaissances :

      • L'étudiant devra au cours du semestre lire trois ouvrages dont L'Art et son histoire de Gombrich.
      • Lors de la séance du 18 décembre 2018, un contrôle sur table de deux heures portera sur le cours, les trois conférences et le programme de lecture.