Léa PARMENTIER, étudiante en Master 1 IT, promo 2020

Découvrez Léa, ancienne étudiante de l'IAE Metz venue étudier à l'IAE NICE pour son Master en International Trade.

Quel a été ton parcours ?  

 Au lycée, j’ai effectué un baccalauréat scientifique, puis j’ai changé totalement de domaine pour intégrer un DUT Techniques de  Commercialisation pour 2 ans. Ensuite, j’ai suivi une Licence 3 en Sciences de gestion, à l’IAE Metz. Enfin, je suis entrée à l’IAE de Nice pour y effectuer un Master en International Trade. Je pense néanmoins faire mon Master 2 par correspondance pour être un peu plus libre et flexible quant à mes horaires de  travail, de stage,  et d’organisation 

Quels sont pour toi les atouts de la formation  ? Qu’est-ce qu’elle t’a rapporté  ? 

La formation est intéressante pour son ouverture sur l’international. Premier point, une grande majorité des cours sont dispensés en anglais, ce qui permet d’améliorer son niveau, inévitablement. Ensuite, il y a une certaine mixité au niveau des nationalités des étudiants, car beaucoup d’Erasmus font partie de la promotion. C’est très enrichissant de pouvoir travailler avec eux lors de projet en groupe, cela apporte une bonne dose d’interculturalité, à laquelle nous serons confrontés une fois dans notre vie professionnelle. 

Au niveau des cours en eux-mêmes, j’avais déjà de solides bases dans les matières au vu de mon cursus antérieur, mais c’est toujours cette ouverture sur l’international qui apportait de la matière à travailler. 

Que retiendras-tu de cette expérience  ? 

Je retiendrai 6 bons mois, qui m’auront été utiles, apporté des connaissances, de l’autonomie, et des amitiés. Je ne regrette absolument pas d’avoir choisi l’IAE Nice pour y effectuer mon M1 en International Trade.

Le + de l'IAE NICE : 

J’ai choisi l’IAE Nice pour plusieurs raisons. Tout d’abord un IAE, car ayant effectué ma L3 à l’IAE Metz, je savais à quoi m’attendre au niveau de l’encadrement. On travaille en autonomie, tout en étant toujours assez cadrés. Les profs sont disponibles par mail, ou à la fin du cours pour répondre à vos questions, que ce soit en rapport avec leur matière, ou votre stage, voire votre orientation professionnelle.  

Ensuite, le master International Trade est l’un des mieux côtés dans son domaine au sein des universités françaises. C’est sûr que le classement ne prend pas en compte les écoles de commerce, mais honnêtement je ne suis pas sûre que le diplôme vaille moins. On va sortir avec un Master d’université française, si le dossier est bon, que le CV suit avec de bons stages, alternances… Il n’y a pas de raison que nous soyons moins performants que des diplômés d’école de Co.  

Enfin, jai  choisi lville de Nice (et je ne pense pas être la seule) pour le beau temps et la chaleur. Je trouve que c’est essentiel d’être dans un environnement qui nous plaît pour pouvoir travailler correctement et s’épanouir. En plus, avec seulement 2/3 jours de cours par semaine, on est très libres pour pouvoir travailler à côté, voyager dans la région, profiter de la mer et des montagnes...

Les conseils de Léa : 

- Créer du lien avec les autres étudiants, surtout étrangers, pour échanger au niveau culturel, et avoir des connaissances partout dans le monde ! 
- Choisir cette formation pour être opérationnel sur la scène internationale, en ayant des connaissances dans tous les domaines touchant au commerce 
- Essayer de joindre une alternance intéressante, car on a assez de temps « libre » pour pouvoir enrichir notre CV