Présentation

L'IDPD porte, au sein de l'UNS, la mention de Master "Droit international et européen", et un DU transfrontalier en Droit international humanitaire.

L'IDPD est une composante dédiée à la formation de niveaux Master et Doctorat. Elle propose également un DU transfrontalier de Droit international humanitaire.

L'IDPD porte, au sein de l'UNS, la mention de Master "Droit international et européen".

La première année de master DIE repose sur une collaboration entre l'IDPD et la Faculté de Droit et Science politique.

Pour la seconde année de master DIE, l'IDPD propose 6 spécialités (1 "recherche", 1 "mixte" et 4 "professionnelle"), conçues dans ses domaines de reconnaissance et reposant sur un fort adossement à la recherche.

L'IDPD propose en outre, en coopération avec l'Institut international de droit humanitaire (San Remo / Genève), un diplôme d'université transfrontalier en Droit international humanitaire, selon deux options (présentielle ou à distance).

 

 


La mention de master "Droit international et européen" repose sur une première année, portée conjointement par la Faculté de Droit et Science politique et l'IDPD, valant 60 crédits ECTS. 6 spécialités de Master 2 sont ensuite proposées par l'IDPD.

Objectifs :

Le Master 1 "DIE" vise à offrir aux étudiants une spécialisation poussée en droit international et européen destinée à développer leur aptitude à concevoir et à appliquer des actes juridiques spécifiques au droit international et au droit européen.

Savoir-faire et compétences :

  • Maîtriser l'analyse juridique
  • Posséder une connaissance des problèmes internationaux
  • Etre capable de travailler en équipe
  • Etre capable de rédiger des documents juridiques


Fiche de présentation détaillée


CONDITIONS D’ACCÈS

Ont accès à la 1ère année de Master mention "Droit international et européen", les étudiants ayant suivi les parcours de formation suivants :

Admis de plein droit :
L’étudiant titulaire de la Licence en droit de l'UNS, dans le même domaine de formation, accède de droit au Master 1ère année mention "Droit international et européen" pour l’obtention des 60 premiers crédits européens.

Admis sous condition :
Peuvent être également admis les étudiants titulaires de 180 crédits correspondant à un diplôme de Licence (française ou étrangère, de niveau équivalent dans les disciplines voisines, droit et relations internationales, sociologie, philosophie, histoire, géopolitique etc. ou n’ayant pas obtenu leur Licence 3 à l’UNS) sous réserve d’acceptation de leur dossier par la Commission des Équivalences de la mention "Droit international et européen".

Acquis professionnels :

Pourront présenter leur candidature à la Commission des Équivalences de la mention "Droit international et européen" au titre de la validation des acquis professionnels, les personnes justifiant d'un minimum de cinq années d'expérience professionnelle et/ou de l'exercice de responsabilités dans les carrières publiques, politiques, du social, des relations internationales, dans des organisations internationales ou dans le domaine politique (exercice d'un mandat d'élu, syndical ou associatif).

Contacter le service Unicepro : http://unice.fr/formation/formation-continue

L'IDPD propose, dans le cadre de la mention de master "Droit international et européen", six spécialités de Master 2.

Droit International et Européen Public et Privé (DIEPP - RECHERCHE)

Objectifs :

Cette spécialité de Master 2, à finalité recherche, vise l'acquisition par les étudiants d'une haute spécialisation juridique en droit international et européen. Combinant de manière originale enseignements de droit public et de droit privé, la formation se veut transversale et vise à faire connaître précisément les enjeux contemporains propres à plusieurs champs d'activité présentant actuellement un intérêt juridique spécifique. Outre l'acquisition de connaissances de fond dans le cadre de cours approfondis dispensés, l'objectif pédagogique est aussi le développement des capacités d'analyse, de réflexion des étudiants. La dimension méthodologique de la formation dispensée est donc aussi évaluée, dans le cadre de la formation continue, mais surtout des épreuves écrites qui sanctionnent chaque semestre et du mémoire répondant à des exigences propres élevées.

Savoir-faire et compétences :

La spécialité Droit International et Européen Public et Privé vise à former des étudiants de haut niveau en droit international et européen et conduit naturellement aux métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche. La spécialité Droit International et Européen Public et Privé ouvre également sur des emplois sur titre nécessitant une compétence reconnue dans un domaine particulier du droit international : emplois dans les organisations internationales, les administrations publiques ou les entreprises privées. Elle concerne également les étudiants souhaitant exercer la profession d’avocat spécialisé dans les contentieux à portée internationale ou européenne.

Fiche de présentation détaillée

Gouvernance et Financement du Développement (GFD - RECHERCHE et PROFESSIONNEL)

Objectifs :

Dans le domaine du Droit international et européen, ce diplôme doit permettre aux étudiants d'acquérir une formation en gouvernance et financement du développement.

Savoir-faire et compétences :

La spécialité, parcours professionnel, a pour finalité de former des étudiants de haut niveau en gouvernance et financement du développement et disposant de plus d’une première expérience professionnelle. Cette formation doit leur permettre de postuler à des emplois dans le secteur public international, auprès d’organisations intergouvernementales notamment les banques et les fonds multilatéraux de développement, ou d’organisations non gouvernementales, mais également dans le secteur public national et local dans les métiers du développement et de la coopération au développement.

Fiche de présentation détaillée

Sécurité Internationale, Défense et Intelligence Économique (SIDIE - PROFESSIONNEL)

Objectifs :

Former des spécialistes de haut niveau sur les questions touchant à la sécurité internationale, à la défense et à l'intelligence économique afin de leur permettre d'accéder à des fonctions de conception dans les administrations nationales et internationales ainsi que dans les entreprises. La spécialité a également vocation à s'ouvrir, au titre de la formation continue, à des cadres, notamment militaires, désireux d'assurer leur reconversion dans des domaines où leurs compétences sont reconnues.

Savoir-faire et compétences :

La formation professionnelle est assurée essentiellement par le stage, par des cycles de conférences de professionnels, par des visites dans des PME, PMI, administrations.
Les stages : leur durée est de 3 mois au minimum pour le parcours professionnel. La recherche de stage est une recherche personnelle de l’étudiant, encadrée par les enseignants responsables et intégrée dans le réseau de contacts du Master SIDIE. Les enseignants, en fonction de leur spécialité, assurent le suivi des stages en contact avec le responsable du stage au sein de l'entreprise ou de l'administration d'accueil. Le stage fait l'objet d'un rapport rédigé par l'étudiant, noté par l'enseignant responsable.

Le cycle de conférences de professionnels : chaque année, une vingtaine d’intervenants professionnels interviennent devant les étudiants du Master SIDIE (fonctionnaires des services de renseignements, commissaires des trois armes, responsables de cabinets d’Intelligence économique, responsable de l’Export control du groupe Thalès, fonctionnaires internationaux…). S’y ajoutent des visites in situ (base navale de Toulon, entreprises Sophia Antipolis, administrations) et la semaine de formation à Paris, à l’IHEDN, avec conférences et rédaction de notes de positions, options et recommandations à destination de cabinets ministériels.

Fiche de présentation détaillée

Droit de l'Environnement des Espaces et Ressources Maritimes et de l'Aménagement du Littoral (DEERMAL - PROFESSIONNEL)

Objectifs :

La formation vise une spécialisation juridique de haut niveau dans le secteur environnemental et maritime, notamment de ses applications dans le milieu marin et de l'aménagement du littoral. Elle permet également par certains enseignements de sensibiliser les juristes aux questions scientifiques et techniques indispensables à leurs activités environnementales et maritimes.

Savoir-faire et compétences :

  • Accéder à des fonctions d'encadrement dans la fonction publique nationale et territoriale,
  • Acquérir une spécialisation en droit de l'environnement, droit de la mer et des activités maritimes dans les professions libérales (avocats, experts agréés auprès des tribunaux, auditeurs notamment),
  • Accéder à des fonctions de juristes d’entreprises impliquant une bonne spécialisation environnementale et maritime (compagnies de transports maritimes, sociétés de gestion portuaire, « shipshandler » etc.),
  • Postuler à des postes de fonctionnaires internationaux dans les organisations internationales à vocation maritime et/ou environnementale, totalement ou partiellement (Union Européenne, ONU, OMI, FAO, PNUE, UNESCO, Banque Mondiale, OCDE etc.).

Fiche de présentation détaillée

 

Droit et Pratique des Affaires Internationales (DPAI - PROFESSIONNEL)

Objectifs :

En formation initiale :

  • Acquérir une spécialisation en droit des affaires internationales dans les professions libérales (avocats, experts agréés auprès des tribunaux, auditeurs notamment),
  • Accéder à des fonctions de juristes d'entreprises impliquant une bonne spécialisation internationale,
  • Postuler à des postes de fonctionnaires internationaux dans les organisations internationales à vocation économique ou financière, totalement ou partiellement (Banque Mondiale, OCDE, Union Européenne, etc.)

En formation continue, permettre :

  • A des juristes confirmés d'acquérir une spécialisation en droit des affaires internationales,
  • A des responsables d'entreprises d'être sensibilisés et de maîtriser les éléments fondamentaux du droit des affaires internationales ;
  • A des responsables tant publics que privés, titulaires de diplômes ou d'une expérience non juridique dans le secteur des affaires, d'appréhender les éléments juridiques des affaires internationales,
  • A des fonctionnaires étrangers, relevant notamment de pays en développement et de pays émergents, souhaitant acquérir ou approfondir une spécialisation en la matière.

 

Savoir-faire et compétences :

  • Permettre à des responsables tant publics que privés, titulaires de diplômes ou d’une expérience non juridique dans le secteur des affaires, d’appréhender les éléments juridiques des affaires internationales,
  • Permettre à des fonctionnaires étrangers, relevant notamment de pays en développement et de pays émergents, souhaitant acquérir ou approfondir une spécialisation en la matière.

Fiche de présentation détaillée

Droit Européen des Affaires (DEA - PROFESSIONNEL)

Objectifs :

Ce Master a pour objectif de former des juristes spécialisés de haut niveau, aptes à comprendre le monde des affaires en dehors de l'approche purement normative. Il s'agit en réalité de valoriser la position des étudiants dans le monde du travail, de rendre leur formation plus attractive car mieux ajustée aux besoins du marché et de faire en sorte qu'ils soient opérationnels dans les meilleurs délais. Le parcours professionnel répond à une véritable demande dans les cabinets d'avocats, de conseils, dans les entreprises, dans les organisations professionnelles, chez les lobbyistes, dans les administrations nationales et internationales, pour ne citer que ces débouchés. Ce diplôme intègre la montée en puissance du droit européen appliqué aux affaires. La place qu'y occupent les praticiens souligne l'importance attachée à la perspective professionnelle.

Savoir-faire et compétences :

Ce diplôme intègre, en effet, la montée en puissance du droit européen appliqué aux affaires et vient combler un manque de formation en la matière. L’objet du diplôme, son montage pédagogique (complétude de la formation, inclusion du savoir faire, 2 cours en anglais en plus de l’anglais professionnel, stage obligatoire d’une durée minimum de 2 mois) et la place qu’y occupent les praticiens y compris les enseignants chercheurs praticiens (8/15) soulignent l’importance attachée à la perspective professionnelle.

Fiche de présentation détaillée

Les étudiants titulaires d'un Master 2 peuvent poursuivre leur cursus par une thèse de doctorat en droit international et droit européen, dans le cadre des laboratoires de l'Institut.

L'unité de recherche LADIE EA 7414 (Laboratoire de Droit International et Européen) est un laboratoire d'accueil pour les doctorants de l'UNS en droit international et européen, faisant une recherche doctorale sous la direction d'un enseignant-chercheur du laboratoire.

L'Ecole doctorale de rattachement est l'école doctorale "DESPEG" (ED 513). Les informations sur l'inscription en doctorat sont disponibles sur le site de l'ED DESPEG : http://www.ed-despeg-unice.fr/

Le LADIE accueille actuellement 49 doctorants.

L'IDPD propose un DU transfrontalier de "Droit international humanitaire" en formation présentielle ou en formation à distance. Cette formation repose sur une coopération entre l'IDPD et l'Institut International de droit humanitaire (San Remo / Genève).

Objectifs du DU DIH :

Former un personnel spécialisé sur les aspects juridiques en matière d'assistance humanitaire, afin de répondre aux demandes du secteur privé et public local, national ou international.

Savoir-faire et compétences :

Le développement depuis les années quatre-vingt dix d'opérations humanitaires a suscité une forte professionnalisation de ce secteur désormais porteur de nombreux emplois, tant dans le secteur privé et les organisations non gouvernementales que dans le secteur public et les organisations internationales.

En matière juridique, les spécificités des pratiques humanitaires impliquent une formation dépassant une approche généraliste de droit international pour privilégier des enseignements hautement spécialisés offrant une insertion des diplômés dans un secteur d'activité émergent.

Deux types de formations sont proposées pour le DU DIH:

 - une formation présentielle : Fiche de présentation détaillée

 - une formation à distance : Fiche de présentation détaillée