Financements

Chaque année, l'Union européenne attribue à l'UNS un nombre limité de bourses de mobilité pour ses enseignants et ses agents administratifs.

Bourses Erasmus pour la mobilité du personnel :

 

La bourse de l’Union est considérée comme une participation aux frais de voyage et de subsistance pendant le période à l’étranger.

 

Montant de la bourse :

 

Coûts éligibles

 

Mécanisme de

financement

 

Montant

 

Règle de répartition

 

Voyage

 

 

Participation aux frais de voyage

des participants, de leur lieu

d’origine jusqu’à l’endroit de, plus trajet retour

 

 

 

Coûts unitaires

  • Pour les déplacements entre 100 et 499 km : 180 € par participant ;
  • Pour les trajets entre 500 et 1 999 km : 275 € par participant ;
  • Pour les trajets entre 2 000 et 2 999 km : 360 € par participant
  • Pour les trajets entre 3 000 et 3 999 km : 530 € par participant
  • Pour les trajets entre 4 000 et 7 000 km : 820 € par participant
  • Pour les trajets de  8 000 ou plus : 1 100 € par participant

 

 

 

En fonction de la distance parcourue par chaque participant. Les distances doivent être calculées à l’aide du calculateur de distance proposée par la Commission européenne.

Soutien

individuel

 

Coûts directement liés à la

subsistance des participants

pendant

l’activité

 

 

 

Coûts unitaires

Jusqu’au 14ème jour de l’activité : A1.1  par jour par participant

 

+

Du 15ème au 60ème jour de l’activité : 70 % de A1.1 par jour par participant

 

En fonction de la durée de séjour par participant

 

 

 

Informations disponibles sur le SOUTIEN INDIVIDUEL (MONTANTS EN EUROS PAR JOUR) :

 

Ces montants sont fonction du pays d’accueil. Ils seront fixés à l’intérieur des fourchettes «minimum-maximum» spécifiées dans le tableau ci-dessous. Au moment de fixer les montants qui seront appliqués par les bénéficiaires dans leur pays, les agences nationales (Agence 2e2f, en France), en accord avec les autorités nationales, tiendront compte de deux critères spécifiques :

 

  • la disponibilité et le niveau des autres sources de cofinancement pouvant être apportées par des organismes publics ou privés au niveau local, régional ou national pour compléter la bourse de l’Union ;
  • le niveau général de demande du personnel qui compte enseigner ou recevoir une formation à l’étranger.

 

Le même pourcentage à l’intérieur de la fourchette devra être appliqué à tous les pays d’accueil. Il est impossible d’attribuer le même montant à tous les pays d’accueil.

 

 

Pays d’accueil

 

Mobilité du personnel

Min. - max. (par jour)

A1.1

 

Danemark, Irlande, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni

 

 

80 - 160

 

 

Belgique, Bulgarie, République tchèque, Grèce, France, Italie, Chypre, Luxembourg, Hongrie, Autriche, Pologne, Roumanie, Finlande, Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie

 

 

 

70 - 140

 

Allemagne, Espagne, Lettonie, Malte, Portugal, Slovaquie, ancienne République yougoslave de Macédoine

 

 

60 - 120

 

 

Estonie, Croatie, Lituanie, Slovénie

 

 

50 - 100

 

 

 

ATTENTION : en attente des décisions de l'Agence 2e2f pour les universités françaises !

Les agences nationales peuvent décider de laisser une certaine flexibilité à leurs établissements d’enseignement supérieur en définissant des fourchettes au lieu de montants au niveau national. Cette décision sera prise pour des raisons dûment justifiées, p.ex. dans les pays où un cofinancement est disponible au niveau régional ou institutionnel.

 

Les montants exacts seront publiés sur le site web de chaque agence nationale et établissement d’enseignement supérieur.