Projet GFI

Le projet est à l’interface de domaines de recherche qui font l’originalité du Gredeg : économie de la science et de l’innovation, économie et finance de l’entreprise, dynamique et organisation industrielle, économie de l’environnement.

Le projet GFI (Gouvernance des firmes et innovation), est à l’interface de domaines de recherche qui font l’originalité du Gredeg : économie de la science et de l’innovation, économie et finance de l’entreprise, dynamique et organisation industrielle, économie de l’environnement.

L’objet des recherches est d’identifier de manière systématique les liens théoriques et empiriques qui existent entre ces domaines afin de répondre aux questions suivantes :

  • Comment les stratégies d’innovation (R&D et brevets) transforment-elles l’organisation et les performances des firmes et des industries (en termes de productivité, de survie, de croissance, de distribution de taille des firmes, de localisation géographique, de coopération interfirmes, de coopération avec les laboratoires de recherche) ?
  • Quels sont, dans les laboratoires de recherche, les déterminants de la production scientifique et existe-il un lien avec la propension à réaliser des transferts de technologie ?
  • Comment les nouveaux enjeux de mutualisation de l’information (législation environnementale et sanitaire REACH, nouveaux prestataires logistiques, multiplication des alliances, réseaux de recherche et joint-ventures avec les organismes de recherche publique ou privée) influencent-ils l’innovation et la concurrence?
  • Comment la prise en compte des nouveaux enjeux environnementaux dans les stratégies d’innovation (éco-innovation) impacte-t-elle le développement d’une croissance intelligente, inclusive et durable ?
  • Les firmes à forte croissance (gazelles) jouent-elles un rôle spécifique dans le maintien d’une croissance intelligente, inclusive et durable ?
  • Dans quelle mesure la gouvernance d’entreprise (valeur actionnariale) influence-t-elle l’évolution des firmes et des industries ?
  • Est-ce que le mode de gouvernance d’entreprise modifie les stratégies d’innovation des firmes, et comment ?

Dans quelle mesure le contexte institutionnel est-il important dans la compréhension de ces différentes relations ?


Responsables du Projet : Jackie Krafft et Cécile Cézanne