Gouvernance des Firmes et Innovation

Gouvernance des firmes et innovation


Responsables du projet :  Jackie Krafft et Cécile Cézanne

Le projet est à l’interface de domaines de recherche qui font l’originalité du Gredeg : économie de la science et de l’innovation, gouvernance et finance de l’entreprise, organisation industrielle et dynamique régionale. L’objet des recherches est d’identifier de manière systématique les liens théoriques et empiriques qui existent entre ces domaines à l’âge de l’industrie 4.0.

Dans le domaine de l’économie de la science et de l’innovation, nos travaux s’intéressent à la carrière et à la productivité des scientifiques, aux collaborations et réseaux de chercheurs, à la gouvernance des institutions de recherche (universités, EPST, IdeX…), aux dynamiques entrepreneuriales et d’incubation de start-up issues du monde de la recherche. Ils se préoccupent aussi d’identifier les caractéristiques des firmes innovatrices aux niveaux organisationnel (capital humain, compétences, logistique) et technologique (éco-innovations, blockchains, big data…), ainsi que leur impact en termes de performance (R&D et brevets, survie, croissance et distribution de taille des firmes, localisation géographique, coopération interfirmes). Ces travaux questionnent les grands enjeux de la transition écologique et numérique en étudiant les innovations de rupture qu’elle porte, leurs manifestations et leurs conséquences.

Dans le domaine de la gouvernance et de la finance d’entreprise, nos travaux caractérisent et mesurent l’impact du modèle actionnarial sur l’évolution des firmes et des industries, sur leur propension à innover tant en matière de R&D que de dépôts de brevets, sur les politiques de distribution des liquidités au détriment de l’investissement productif. Ils portent sur l’identification fine de ces mécanismes au niveau des firmes et analysent leur incidence dans la promotion de nouveaux modes de gouvernance. Nos recherches interrogent également les modes de financement innovants des entreprises, notamment le financement participatif, dans le but de soutenir des stratégies et des politiques d’innovation favorables à une croissance intelligente, inclusive et durable.

Dans le domaine de l’organisation industrielle et de la dynamique régionale, nos travaux portent sur l’analyse de l’innovation au niveau des villes et des territoires en considérant les déterminants de ces innovations et leurs conséquences en termes d’urbanisation, de développement économique et régional. Une attention particulière est portée à l’analyse des territoires intelligents, des smart cities, des écosystèmes entrepreneuriaux dans le domaine de l’énergie, de la mobilité, du numérique et de la santé. A ce titre, nous nous intéressons à la manière dont l’Industrie 4.0 change ces modes d’organisation industrielle et régionale et requiert potentiellement de nouveaux modèles d’analyse.

 

Project members

Permanent members: Cécile Cézanne, (50%), Jackie Krafft, Michele Pezzoni, Jacques-Laurent Ravix, Joël Thomas Ravix, Laurence Saglietto.

Doctoral and post-doctoral students:  Marco Baudino, Camille Begon, Awatif Benkourrad, Martin Cimiterra, Alberto Corsini, Joyce Goes, Yassine Guerroud, Ismaël Konate, Souraya Ismail, Loïc Mondoloni, Paul Moura, Ibtissam Mozher.

Associate members:  Petra Bleuel, Valeria Constantini, Francesco Quatraro, Alban Quillaud, Paolo Saviotti, Cheik A.L. Thiaw.

 

Publications du projet

Publications dans HAL-SHS